Le plus important diplomate chinois aux USA lundi et mardi

Jour 38 Pékin envoie à Trump son plus haut diplomate

Jour 38 Pékin envoie à Trump son plus haut diplomate

Pékin dépêche aujourd'hui son plus haut émissaire aux Etats-Unis, un voyage qui illustre le réchauffement spectaculaire des relations sino-américaines après les attaques lancées par Donald Trump contre la Chine avant son arrivée à la Maison Blanche.

Ancien ambassadeur à Washington et ancien ministre des affaires étrangères, Yang Jiechi est le premier haut responsable chinois à être accueilli à la Maison Blanche, depuis l'investiture de Donald Trump le 20 janvier.

À preuve, l'agence de presse officielle, citant un expert en relations internationales, a estimé que l'organisation d'une rencontre entre M. Trump et son homologue chinois Xi Jinping figurerait tout en haut du menu des entretiens de M. Yang à Washington.

Aucun détail concret n'a en revanche filtré sur la visite de M. Yang. Il a également évoqué la nécessité pour la Chine et les États-Unis d'élargir leur coopération sur des questions régionales et de respecter les intérêts fondamentaux de chacun, selon une déclaration du ministère chinois des Affaires étrangères.

Deux premiers touristes autour de la Lune en 2018 — SpaceX
Ok, faisons le produit! La grande particularité de ce vol est que les deux missionnaires voyageront... sans pilote. Le voyage est toutefois prit très au sérieux et nécessite une préparation importante.

La longue liste de l'OMS — Bactéries résistantes
Ces bactéries Acinetobacter , Pseudomonas et diverses entérobactéries peuvent provoquer des infections sévères. L'agence onusienne espère orienter la recherche-developpement et inciter la mise en place de financement.

Corée du Sud : l'héritier de l'empire Samsung inculpé pour corruption
Cette inculpation signifie de manière quasi certaine qu'il sera renvoyé, avec ses quatre collègues, devant un tribunal. Le bureau du procureur spécial annoncera officiellement le 6 mars les conclusions de son enquête.

Durant sa campagne, le bouillant milliardaire avait durement critiqué la concurrence économique de la Chine, accusée de "voler" des millions d'emplois aux États-Unis. Donald Trump a provoqué un tollé à Pékin en décembre en s'entretenant au téléphone avec la présidente taïwanaise et en disant que Washington n'avait pas à s'en tenir nécessairement à la politique dite d'"une seule Chine", en vertu de laquelle les Etats-Unis reconnaissent la position de Pékin, à savoir qu'il n'existe qu'une seule Chine dont Taïwan fait partie. Il y a une quinzaine de jours, le président américain a finalement dit son homologue chinois Xi Jinping qu'il avait changé d'avis et qu'il respecterait le principe de la "Chine unique " apaisant ainsi les tensions. "C'est le poids des relations entre grandes puissances", observe le chercheur.

L'agence de presse précise que la visite de Yang Jiechi coïncide avec le 45e anniversaire de la visite du président Richard Nixon en 1972, visite qui avait dégelé les rapports entre les deux pays et ouvert la voie à l'établissement, en 1979, de liens diplomatiques.

L'entretien Trump-Xi a permis de dégeler la relation bilatérale et d'organiser une première rencontre en Allemagne entre les chefs de la diplomatie des deux pays.

A l'issue de cette réunion, Japon, Corée du Sud et Etats-Unis ont déclaré considérer que "les programmes nucléaire et de missiles balistiques menacent directement la sécurité de la Corée du Sud, du Japon et des Etats-Unis". Cette visite avait scellé le rapprochement entre les deux puissances, alliées à l'époque contre l'ennemi soviétique commun.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.