4 inculpations aux É.-U., dont 2 espions russes — Cyberattaques contre Yahoo

Le nombre de comptes piratés oscille entre 500 millions et 1 milliard

Le nombre de comptes piratés oscille entre 500 millions et 1 milliard

Les autorités américaines ont annoncé mercredi l'inculpation de quatre personnes, dont espions russes du FSB, pour une cyberattaque massive dévoilée l'an dernier contre le groupe internet Yahoo.

Quatre personnes ont été mises en examen aux Etats-Unis pour un piratage massif qui avait compromis les données de près de 500 millions d'utilisateurs du site en 2014.

D'après son communiqué, les deux espions russes, Dmitri Dokouchaïev et Igor Souchtchine, ont "protégé, dirigé, facilité et payé des pirates informatiques criminels pour collecter des informations par des intrusions informatiques aux États-Unis et ailleurs".

Le premier des deux hommes, ainsi qu'un autre spécialiste en cybersécurité du FSB, avait été arrêté il y a quelques semaines en Russie et inculpé pour "trahison" au profit des États-Unis, avait indiqué à l'époque un de leurs avocats.

Une course en solitaire pour Benoît Hamon
L'ancien ministre de l'Economie de Manuel Valls est, selon les sondages, le meilleur candidat pour empêcher une victoire de la candidate du Front national, Marine Le Pen, le 7 mai.

Yates s'impose, Alaphilippe reste en jaune — Paris-Nice
Le Colombien Sergio Henao a sauvé son maillot jaune, et sa victoire finale, pour deux secondes. Colbrelli (Bahrain) et le groupe Henao à 21"...

Christian Estrosi veut faire interdire le spectacle de Dieudonné — Nice
Il était ajouté: "Dieudonné vous annonce qu'il répondra à Christian la semaine prochaine, par vidéo interposée". Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Parmi les pirates, deux ont été inculpés en compagnie des membres des services de renseignement russe, notamment le Russe Alexeï Belan qui figurait déjà sur la liste des cyber-pirates les plus recherchés par les États-Unis après d'autres inculpations pour des faits similaires en 2012 et 2013.

"Avec ces inculpations, le ministère de la Justice continue d'envoyer le message fort que nous ne permettrons pas à des individus, des groupes, des États ou une combinaison de plusieurs d'entre eux de compromettre la vie privée de nos citoyens, les intérêts économiques de nos entreprises, ou la sécurité de notre pays", a affirmé Mary McCord, ministre de la Justice adjointe, lors d'une conférence de presse. Pour cette source, cela "suggère qu'il s'agit du dernier rebondissement dans l'utilisation de la question des pirates russes dans des conflits politiques internes aux États-Unis". Si ce n'est pas la première fois que le département de la Justice s'en prend à des pirates russes, ce serait la première fois que des accusations criminelles sont déposées contre des agents russes.

Elles ne font toutefois pas toute la lumière.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.