44 morts dans un double attentat à Damas

Facebook

Facebook

Principale place forte du régime du président Bachar al-Assad, la capitale syrienne a été frappée par plusieurs attentats depuis le début de la guerre en 2011, même si elle est restée à l'écart des combats qui ont ravagé les autres villes et localités du pays.

Deux engins explosifs ont explosé près du cimetière de Bab al-Saghir, dans la région de Bab Mousalla, à Damas, a indiqué l'agence de presse syrienne SANA, évoquant un bilan au moins 33 morts et 100 blessés. Il a fait état d'au moins 59 morts - 47 pèlerins en majorité chiites irakiens et douze combattants pro-régime- et de "plusieurs dizaines de blessés dont certains graves".

Trente à quarante personnes sont mortes dans un double attentat à la bombe samedi à Damas.

La chaîne a montré des images de plusieurs bus blancs dévastés, avec des vitres brisées et des soutes éventrées.

Barça v PSG, 6-1 : Remontée historique des blaugranas !
Ce n'est pas une excuse mais il n'y avait pas penalty sur Suarez, et nous, nous avons eu deux penalties non sifflés. Alors que le Barça ne l'inquiétait plus trop, le PSG encaissait un second but avant la pause.

Khalifa Sall, bientôt, auditionné dans le fond du dossier
Le maire de Dakar n'est pas le seul accusé dans l'affaire de détournement des 1,8 milliards de FCFA. Mais, Khalifa Sall et ses présumés complices n'avaient pas été entendus.

L'émissaire de l'ONU pour le Sahara occidental démissionne
Le Polisario réclame un référendum d'autodétermination, alors que Rabat propose une autonomie sous sa souveraineté. Un cessez-le-feu supervisé par une force de maintien de la paix de l'ONU (Minurso) est intervenu en 1991.

Cette mosquée et ce lieu saint sont vénérés par les fidèles chiites qui viennent du monde entier pour y accomplir un pèlerinage.

La plupart des attentats ont été revendiqués par des groupes jihadistes hostiles à l'Iran et au mouvement chiite libanais Hezbollah, principaux alliés du régime de Bachar al-Assad.

Au cours des dernières années, plusieurs attentats sanglants ont visé un haut lieu de pèlerinage chiite près de Damas, Sayeda Zeinab, dont le plus sanglant a été celui du 21 février 2016: 134 morts, dont 97 civils.

En prévision de l'assaut sur Raqa, l'administration de Donald Trump a annoncé jeudi l'envoi de 400 militaires supplémentaires en Syrie et déployé une batterie d'artillerie des Marines pour appuyer l'offensive.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.