"Cabinet noir" : les rouages d'une stratégie délibérée de François Fillon

François Hollande s'installera dans les bureaux du 119 rue de Lille

François Hollande s'installera dans les bureaux du 119 rue de Lille

Mis en examen la semaine dernière notamment pour détournement de fonds publics et recel et complicité d'abus de biens sociaux après des soupçons d'emplois fictifs dans sa famille, François Fillon a dénoncé jeudi soir sur France 2 un "scandale d'Etat" et accusé François Hollande d'organiser à la tête d'un "cabinet noir" les fuites dans la presse sur ses affaires judiciaires. Ceux-ci détaillent également comment François Hollande a su "tirer profit" d'une "mécanique complexe aussi efficace que redoutable" pour potentiellement "orchestrer les affaires judiciaires", soulignant la présence de proches du président à des postes-clés de l'administration, de Bercy à la Chancellerie en passant par Beauvau, la préfecture de police de Paris et la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Personne ne sort grandi de ce débat sulfureux, pas plus M. Fillon que ses interlocuteurs et que le chef de l'État, dont on apprend qu'il réagit au quart de tour et ne semble manquer, le soir, aucune émission qui l'intéresse.

Sur les questions personnelles, il réaffirmera probablement son innocence et force sera pour lui de constater que le " calendrier judiciaire " lui est sensiblement défavorable.

Le terme "cabinet noir" remonte à l'Ancien Régime, lorsque le pouvoir royal demandait au service de renseignement de transmettre au chef de l'État les secrets diplomatiques, politiques et militaires glanés en violant le secret des correspondances. François Fillon déjeune le 24 juin 2014 avec son ancien ministre recyclé secrétaire général de l'Élysée. Le président de la République a accusé sur Franceinfo le candidat de la droite d'être " au-delà maintenant, ou en deçà " de la " dignité " et de la " responsabilité " à respecter dans une campagne présidentielle. Ce soir-là, l'équipe a déjà entre ses mains les bonnes feuilles du livre Bienvenue Place Beauvau, Police: les secrets inavouables d'un quinquennat, un ouvrage écrit par les journalistes Didier Hassoux, ...

La Corée du Nord rate son dernier essai de tir balistique
L'armée américaine a pour sa part confirmé le ratage, déclarant que l'engin avait explosé quelques secondes après son lancement. Qui plus est, dimanche 19 mars, Kim Jong-un a présenté en personne un nouveau moteur de fusée, testé et approuvé.

Engie sanctionné par l'Autorité de la concurrence
Le groupe énergétique, qui n'a pas contesté les faits, a souhaité recourir à une procédure de transaction avec le régulateur. Le fournisseur d'énergie Engie va devoir payer 100 millions d'euros pour un abus de position dominante.

Londres : Un attentat terroriste fait au moins trois morts
L'attaque a eu lieu en début d'après-midi alors que la Première ministre Theresa May venait de s'exprimer devant les députés. Par ailleurs selon les informations obtenues par Radin Rue, à 16:08 il y a avait 6 personnes blessés, un assaillant mort.

François Fillon voit rouge!

Le 2 février, le candidat lance à Charleville-Mézières dans les Ardennes: Je suis sous le feu continu d'attaques d'une violence inouïe " et précise lors de son meeting à La Villette "Je ne pardonnerai jamais à ceux qui ont choisi de nous jeter aux loups", devant sa femme Peneloppe avant de clamer "Je veux dire à Penelope que je l'aime ". Très vite, il a dénoncé l'" assassinat politique " dont il serait la cible. Ce dernier avait aussi employé Penelope Fillon comme assistante parlementaire. "J'ai fait une erreur de jugement, donc ces costumes je les ai rendus ", a-t-il expliqué en insistant sur "une relation strictement privée sans la moindre contrepartie ". Il s'est de nouveau exprimé aujourd'hui au micro de France Info.

A la question de savoir s'il avait envisagé de mettre fin à ses jours, le candidat a répondu: "En tout cas j'ai compris pourquoi on pouvait être amené à cette extrémité quand tout d'un coup l'image qui est donnée de vous n'est pas une image de ce que vous êtes, en tout cas de ce que vous croyez être". "Ce ne sont pas du tout les mêmes hommes et les mêmes itinéraires", a-t-il déclaré. (...) C'est une honte franchement.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.