Caricature antisémite de Macron : la laborieuse défense des Républicains

Dans un tweet, Les Républicains représentent Emmanuel Macron avec des codes de l'iconographie antisémite

Dans un tweet, Les Républicains représentent Emmanuel Macron avec des codes de l'iconographie antisémite

Via un communiqué diffusé sur Twitter, le secrétaire général des Républicains Bernard Accoyer a présenté des excuses après la diffusion d'une caricature d'Emmanuel Macron, vendredi sur le compte Twitter Les Républicains.

François Fillon aura attendu plus de 24 heures pour réagir à son tour.

"Je comprends l'émoi" que cette caricature "a pu susciter car elle évoquait des dessins d'une époque sombre de notre histoire et véhiculait une idéologie contre laquelle je me suis toujours battu", déclare dans un communiqué l'ancien Premier ministre. "Le combat politique est rude mais il doit rester digne", ajoute-t-il, avant d'affirmer ne pouvoir "tolérer que (son) parti diffuse des caricatures reprenant les codes de la propagande antisémite". Il a dénoncé une "caricature inacceptable" et réclamé des "sanctions" internes pour les auteurs de ce dessin "antisémite". Le parti Les Républicains a publié vendredi après-midi sur Twitter une caricature du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron. Intitulé "La vérité sur la galaxie Macron ", le dessin le représente entouré d'un trombinoscope de douze personnalités, qui sont des soutiens venant de la gauche (Jacques Attali, Pierre Bergé, Bertrand Delanoë ou encore Robert Hue) ainsi que François Bayrou au centre.

Suisse : Deux morts et un blessé grave dans une fusillade à Bâle
Le déroulement exact des faits et la raison de l'attaque ne sont pas encore connus. Les victimes n'avaient pu être identifiées jeudi en fin de soirée.

Vote sur Tusk : Varsovie menace de faire échouer le sommet de l'UE
Sa candidature était pourtant fortement contestée par le gouvernement polonais qui l'accusait "d'avoir lutté contre son propre gouvernement".

Des bâtiments publics entre les mains de l'armée — Mossoul
Coupée en deux par le fleuve Tigre, la ville de Mossoul est enjambée par cinq ponts, lesquels ont été tous endommagés ou détruits. Mais la majeure partie des 750 000 habitants sont pour l'heure restés sur place, où ils manquent de nourriture et de soins.

"L'usage de vocables et de représentations puisant dans l'imaginaire antisémite est extrêmement préoccupant pour la qualité républicaine des débats mais aussi pour l'état d'esprit qui prévaut dans certains états-majors", avait dénoncé pour sa part le porte-parole d'En Marche!, Benjamin Griveaux. Le parti avait ensuite choisi de retirer ce visuel "pour éviter les polémiques inutiles". "En aucune manière nous n'avons voulu heurter par la caricature".

Une caricature d'Emmanuel Macron publiée le 10 mars par Les Républicains sur Twitter a suscité l'indignation avant d'être retirée.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.