Des combats intenses se poursuivent au nord-est de Damas

De la fumée s'élève après une frappe aérienne attribuée au régime sur une position rebelle à Jobar dans la partie est de Damas le 19 mars 2017

De la fumée s'élève après une frappe aérienne attribuée au régime sur une position rebelle à Jobar dans la partie est de Damas le 19 mars 2017

L'armée syrienne a repris toutes les zones occupées dimanche par les rebelles lors d'une large offensive à l'est de Damas, a annoncé le haut commandement militaire lundi.

L'offensive des rebelles et des djihadistes a commencé par deux attentats suicide à l'aide de véhicules bourrés d'explosifs contre des positions de l'armée dans le quartier de Jobar, près de la place Abbassides, à l'est de la capitale, un front situé à seulement deux kilomètres du Vieux Damas et du secteur à majorité chrétienne de Bab Touma. Leur stratégie consiste à lancer une offensive éclair pour soulager le front nord de la ville où les rebelles subissent les bombardements du régime.

De violents affrontements ont éclaté, hier, dans l'est de Damas, après une attaque surprise de jihadistes du Front Fateh al-Cham (ancienne branche d'Al-Qaïda) et de rebelles qui ont tenté d'avancer vers le centre de la capitale.

Monaco garde le rythme face à Caen
Mais la marge des Monégasques sur la plupart des équipes du Championnat est tellement large que cela ne s'est guère remarqué. Face à Rémy Vercoutre, Fabinho s'est tranquillement avancé vers le ballon.

Pastore, Di Maria et Maxwell titulaires — PSG-OL
Les champions de France en titre n'ont, semble-t-il, toujours pas digéré l'humiliation de Barcelone en Ligue des champions. Fébrile sur les deux premiers coups de pied arrêtés concédés, sa défense n'a ensuite plus commis la moindre erreur.

Un premier parlementaire LR rallie Emmanuel Macron, le sénateur Jean-Baptiste Lemoyne
Agé de 39 ans comme Emmanuel Macron , Jean-Baptiste Lemoyne a dit avoir rencontré l'ancien ministre de l'Economie mercredi après-midi.

Ces combats dans Damas font rage alors qu'un nouveau round de négociations intersyriennes est prévu à partir de mercredi à Genève, sous l'égide de l'ONU, en présence de représentants du régime de Bachar al-Assad et de l'opposition.

La télévision d'Etat a de son côté nié que des groupes rebelles aient pénétré sur la place des Abbassides, mais a rapporté que l'armée était en train de "déjouer une attaque de terroristes " grâce à des tirs d'artillerie et avait ordonné aux habitants de rester chez eux.

INTERNATIONAL L'armée syrienne a répliqué par des frappes aériennes. "La prochaine fois que les Syriens utilisent leurs systèmes de défense aérienne contre nos avions, nous les détruirons sans la moindre hésitation", a prévenu dimanche le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.