Engie sanctionné par l'Autorité de la concurrence

La sanction à lencontre dEngie est couverte par les provisions enregistrées en 2016 | Crédits

La sanction à lencontre dEngie est couverte par les provisions enregistrées en 2016 | Crédits

C'est ainsi, en tout cas, que l'association de consommateurs UFC-Que choisir a accueilli mercredi la décision de l'Autorité de la concurrence sanctionnant Engie (ex-GDF Suez) à hauteur de 100 millions d'euros pour pratiques anticoncurrentielles.

Le gendarme de la concurrence a considéré que l'entreprise avait utilisé son fichier d'abonnés aux tarifs réglementés du gaz (TRV) et les infrastructures commerciales liées à ces tarifs fixés par les pouvoirs publics pour inciter ses clients à basculer sur ses offres de marché à prix libres dans l'électricité et le gaz. L'Autorité a calculé que 47% des des sites particuliers avaient choisi une offre de marché en fin d'année dernière, dont la moitié chez un fournisseur concurrent d'Engie. Le fournisseur d'énergie Engie va devoir payer 100 millions d'euros pour un abus de position dominante. Engie en aura profité puisque l'entreprise a utilisé à son avantage son fichier client de 11 millions d'utilisateurs et ses infrastructures hérités de Gaz de France lors de la fusion GDF Suez en 2008 pour "pour convertir ses clients aux tarifs réglementés du gaz à des offres de marché de gaz et d'électricité". De son côté, l'énergéticien rappelle que le marché du gaz à tout de même connu une forte concurrence que n'a pas connu celui de l'électricité, pourtant soumis au même calendrier d'ouverture progressive déterminé par les règles européennes. Ils reprochaient à Engie d'avoir faussé le jeu de la concurrence en abusant de sa position dominante. "Cet argument est susceptible d'avoir un effet potentiel sur le marché en dissuadant certains consommateurs de quitter Engie pour un autre fournisseur de gaz", ajoute l'Autorité.

Le Pen est donnée en tête devant Macron au premier tour — Sondage
C'est une évolution notable et l'inscription définitive du parti de Mme Le Pen dans le paysage politique . De la pression? Pas du tout, assure sur RMC Arnaud Leroy, député PS et soutien d'Emmanuel Macron .

Quand Cyril Hanouna reçoit Nicolas Dupont-Aignan dans TPMP
Le Conseil d'Etat avait rejeté jeudi son recours, considérant que son absence au débat ne contrevenait pas au "principe d'équité". Il s'est expliqué sur son geste qui lui a rapporté plus de 11 millions de vues sur Facebook .

Perquisition au domicile de l'homme abattu à Orly — Garges-lès-Gonesse
L'homme n'était pas fiché "S" (sûreté de l'Etat). "Il n'a pas fait de blessés parmi les voyageurs", a-t-il ajouté sur Franceinfo. Son casier judiciaire fait état de de neuf condamnations, " notamment pour des faits de violence, d'outrage et de recel ".

Le groupe énergétique, qui n'a pas contesté les faits, a souhaité recourir à une procédure de transaction avec le régulateur. Selon l'Autorité de la concurrence, les opérateurs historiques ne doivent pas jouer de cette double casquette de fournisseur exclusif au tarif réglementé et de fournisseur alternatif pour les deux énergies, dans le but de fausser le jugement des consommateurs.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.