La Fed relève ses taux d'un quart de point de pourcentage — USA

Etats-Unis: la Fed en pleine tempête

Etats-Unis: la Fed en pleine tempête

La Fed va poursuivre le chemin de la normalisation de sa politique monétaire. Elle était inévitable, après des années de taux artificiellement bas, destinés à lutter contre les forces déflationnistes liées à la crise financière de 2008-2009. Cependant, la BCE finira tôt ou tard par normaliser sa politique, car le raffermissement de la conjoncture et de l'inflation milite en ce sens, tandis que Berlin l'exhorte déjà à des mesures de durcissement. Le fameux " dot plot", schéma qui indique les anticipations de taux des membres de la Fed, devrait continuer de marquer trois hausses au total en 2017, si l'on en croit les estimations relevées par l'agence Bloomberg.

"Les gains d'emplois sont restés solides", note d'ailleurs le FOMC dans son communiqué qui, fait nouveau, reconnaît être "proche" de ses objectifs en termes d'évolution des prix sur le long terme.

Après avoir relevé d'un quart de point son principal taux directeur ce mercredi, donnant un tour de vis monétaire pour la deuxième fois en trois mois (sur fond de bonne santé du marché du travail et de redressement de l'inflation), la Réserve fédérale américaine (Fed, banque centrale des Etats-Unis) a dit anticiper en tout trois hausses du loyer de l'argent en 2017 et trois autres en 2018. En effet, "ses dernières projections économiques ne montrent quasiment aucun changement par rapport à celles de décembre".

Rugby: la fusion Racing 92/Stade Français abandonnée
En tout état de cause, les conditions sociales, politiques, culturelles, humaines, sportives ne sont pas remplies . Le Stade Français , seulement 12e du Top 14, doit encore assurer son maintien.

VIDÉO - Grand débat : Nicolas Dupont-Aignan quitte le plateau de TF1
Il n'y a pas une démocratie où une chaîne de télévision choisi ceux qui peuvent s'exprimer et ceux qui ne peuvent pas. Parmi ces exclus du soir, il en est un particulièrement remonté: Nicolas Dupont-Aignan.

Washington reconnaît la frappe qui a touché une mosquée — Syrie
La frappe survient à un moment où un cessez-le-feu parrainé par la Russie, alliée du régime syrien, est en vigueur depuis décembre 2016.

Le taux interbancaire au jour le jour se situe désormais entre 0,75 % et 1 % après cette hausse.

Alors que certains anticipent des conflits entre la Fed et l'administration Trump, Janet Yellen estime que la Banque centrale pourrait s'accommoder d'une politique de relance si l'accélération de la croissance provenait des politiques favorisant la productivité.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.