L'ex-suppléant de Fillon entendu en vue de sa mise en examen

Collaborateur du député sarthois dès 1995 Marc Joulaud a été son attaché parlementaire et l’a suivi de la mairie de Sablé au conseil général de la Sarthe puis à la Région

Collaborateur du député sarthois dès 1995 Marc Joulaud a été son attaché parlementaire et l’a suivi de la mairie de Sablé au conseil général de la Sarthe puis à la Région

Marc Joulaud, 49 ans, avait remplacé François Fillon en juillet 2002 (alors appelé au gouvernement), dans ses fonctions de député de la Sarthe.

Il doit s'expliquer sur les soupçons d'emploi fictif de Penelope Fillon, comme assistante parlementaire sur la période 2002-2007. Après les révélations du Canard Enchaîné, les époux Fillon sont accusés d'avoir mis en place un système d'emploi fictif sur près de trois décennies.

L'ex-suppléant de François Fillon à l'Assemblée nationale, Marc Joulaud, est entendu depuis le matin du 24 mars par les juges d'instruction du pôle national financier, a constaté une journaliste de l'AFP. Loin de choisir la solution de la simple déclaration ou du silence, Marc Joulaud a affirmé vouloir répondre "à toutes les questions des juges". Il pourrait être à ce titre reconvoqué par les juges pour une nouvelle mise en examen ou une mise sous statut de témoin assisté.

UBS et sa filiale française renvoyées devant le tribunal — France
La plus grosse banque de gestion de fortune du monde est également accusée de blanchiment aggravé de fraude fiscale . Il faut dire qu'UBS combat la caution du même montant infligée en 2014 par la justice française.

La Corée du Nord rate son dernier essai de tir balistique
L'armée américaine a pour sa part confirmé le ratage, déclarant que l'engin avait explosé quelques secondes après son lancement. Qui plus est, dimanche 19 mars, Kim Jong-un a présenté en personne un nouveau moteur de fusée, testé et approuvé.

L'arbitre Joseph Odartei Lamptey suspendu à vie — Ghana
De ce fait l'arbitre ghanéen vient tout récemment d'être radié à vie de toute activité liée au Football par la FIFA. La décision de l'instance suprême du football mondial rendue publique lundi, ne le dit pas clairement.

François Fillon avait été mis en examen, le 14 mars dernier, pour "détournement de fonds publics", "complicité et recel de détournement de fonds publics", "complicité et recel d'abus de biens sociaux" et "manquement aux obligations déclaratives à la haute autorité de la vie publique" dans cette même affaire.

Visé tout comme le candidat de la droite à la présidentielle par l'enquête sur les emplois présumés fictifs dont aurait bénéficié Penelope Fillon, Marc Joulaud, qui a lui aussi employé cette dernière, a été convoqué par la justice.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.