Lourdement condamnée, Heetch suspend son application — Covoiturage

Les deux cofondateurs de Heetch Teddy Pellerin et Mathieu Jacob ont été condamnés à verser 441 000 € à l'issue de leur procès

Les deux cofondateurs de Heetch Teddy Pellerin et Mathieu Jacob ont été condamnés à verser 441 000 € à l'issue de leur procès

En effet, cette suspension fait directement suite à la condamnation de la start-up et de ses fondateurs par le Tribunal correctionnel de Paris au paiement de 441.000 euros en réparation du préjudice moral subi par les taxis, sans compter 91.000 euros au titre des frais de justice, soit plus d'un demi-million d'euros!

En conclusion, le contentieux opposant les taxis aux nouveaux acteurs du marché, d'abord Uber et ses " UberPop " et aujourd'hui Heetch, met en lumière les limites légales à l'ubérisation et au développement de l'économie collaborative.

" Il est manifeste, selon le tribunal, que les deux prévenus [Pellerin et Jacob, ndlr] connaissent le caractère hors cadre de leur entreprise " pour leur reprocher qu'ils se sont " délibérément affranchis des principes loyaux au nom de la création d'une nouvelle économie ".

La jeunesse des dirigeants et le service apporté n'ont pas incité la justice à la clémence.

Complicité d'exercice illégal de la profession de taxi, pratique commerciale trompeuse et organisation illégale d'un système de mise en relation de clients avec des chauffeurs non professionnels...

Deux personnes placées en garde à vue à Brest — Affaire Troadec
Depuis ce dimanche matin, la soeur de Pascal Troadec et l'ancien conjoint de celle-ci ont été placés en garde-à-vue à Brest . Les premiers soupçons des enquêteurs s'étaient d'abord portés sur le fils, Sébastien Troadec, 21 ans, décrit comme "fragile".

"Alain Juppé est prêt" — Affaire Fillon
Y compris lorsqu'il nous a demandé de l'aider à affronter les difficultés auxquelles il a dû faire face. François Fillon commence à être lâché par bon nombres des membres de son équipe de campagne .

Ghost Recon Wildlands mis en danger par la Bolivie ?
Ils déverrouilleront également un AK-47 unique équipé d'un plus grand chargeur et personnalisé avec des gravures uniques. Elle proposera des affrontements tactiques en 4 contre 4, et mettra à l'épreuve les capacités des joueurs.

Or, les amendes pénales s'élèvent à 200.000 euros pour la société, dont 150.000 avec sursis.

Réagissant au délibéré, Teddy Pellerin a déclaré, sous les applaudissements et les cris d'encouragement de ses soutiens, que l'application internet serait "suspendue" mais que ce n'était "pas la fin de Heetch". De même si les utilisateurs peuvent ne pas payer le service, ils ont tout intérêt à le faire sous peine de recevoir de mauvaises notes de la part des chauffeurs sur l'application. Pour ce qui concerne le "covoiturage", le tribunal a relevé qu'il faudrait, pour entrer dans ce cadre, que les chauffeurs décident de la destination, alors que dans les faits, ce sont les utilisateurs de Heetch qui le font. Son arrivée dans l'Hexagone il y a trois ans avait provoqué une fronde sans précédent des taxis et de nombreux troubles à l'ordre public.

Toutefois, si les taxis ont gagné une bataille, la guerre n'est pas terminée puisque les fondateurs de Heetch pourraient faire appel de cette décision.

Seule consolation pour l'application, le tribunal a relevé que la loi avait "changé deux fois en moins de deux ans" pour ce qui concerne le transport de particuliers, et reconnu qu'il existait bien un "besoin non satisfait" pour les jeunes noctambules se déplaçant entre Paris et sa banlieue, qui sont de grands adeptes de l'application. Le co-fondateur de la plateforme souhaite donc "lancer un débat sur l'économie de partage" et en appel "aux politiques".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.