Oléoduc Keystone XL : Trump donne son feu vert

Marché: Le département d'Etat américain valide le projet Keystone XL

Marché: Le département d'Etat américain valide le projet Keystone XL

C'est le sous-secrétaire du département d'Etat pour les affaires politiques, Tom Shannon, qui devrait approuver le permis transfrontalier déposé par la société TransCanada pour construire l'oléoduc reliant l'Alberta, au Canada, et le Nebraska, aux Etats-Unis. Clayton Thomas-Muller, du groupe d'opposants 350.org, prévient: "Ce projet sera combattu bec et ongles".

Vendredi, le département d'État américain a annoncé son feu vert indiquant avoir tenu compte de plusieurs facteurs, dont la sécurité énergétique, l'environnement et les impacts économiques.

Keystone XL, qui doit traverser le Canada et les Etats-Unis sur 1900 kilomètres, soulève la controverse depuis la présentation de sa première demande il y a dix ans.

Le projet Keystone XL doit permettre d'acheminer plus de 800.000 barils par jour de pétrole lourd des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'aux raffineries et ports du golfe du Mexique, via le réseau existant d'oléoducs qui part du Nebraska. Climato-sceptique, le nouveau président républicain avait assuré en campagne électorale qu'il approuverait Keystone XL.

Wenger confirms Ozil and Sanchez Arsenal talks on hold
The high level of spending is what allowed the club to dominate French football in the intervening years. "They can beat anyone". Staggeringly, only four goalkeepers have made more saves in the Premier League than Cech this season (81).

Engie sanctionné par l'Autorité de la concurrence
Le groupe énergétique, qui n'a pas contesté les faits, a souhaité recourir à une procédure de transaction avec le régulateur. Le fournisseur d'énergie Engie va devoir payer 100 millions d'euros pour un abus de position dominante.

Le Pen est donnée en tête devant Macron au premier tour — Sondage
C'est une évolution notable et l'inscription définitive du parti de Mme Le Pen dans le paysage politique . De la pression? Pas du tout, assure sur RMC Arnaud Leroy, député PS et soutien d'Emmanuel Macron .

Selon une source au fait du dossier, le département d'Etat voudrait valider le projet avant lundi, date butoir fixée par Donald Trump dans un décret ordonnant la construction de l'oléoduc ainsi que celui de Dakota Access.

"C'est une étape importante pour le projet Keystone XL, a déclaré le président et chef de la direction de TransCanada, Russ Girling".

Ce permis de construit est une victoire pour le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, qui cherche à soutenir sa croissance économique avec le secteur pétrolier. "Nous apprécions grandement l'administration du président Trump pour avoir examiné et approuvé cet important projet et nous allons continuer de travailler avec elle pour continuer à investir et renforcer les infrastructures énergétiques américaines", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.