Attentat déjoué: les deux suspects arrêtés à Marseille présentés à la justice

La DGSI et le Raid ont interpellé mardi à Marseille deux hommes dans le cadre d'une enquête ouverte le 12 avril par le parquet de Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et infraction à la législation sur les armes en relation

La DGSI et le Raid ont interpellé mardi à Marseille deux hommes dans le cadre d'une enquête ouverte le 12 avril par le parquet de Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et infraction à la législation sur les armes en relation

Clément Baur, 23 ans, et Mahiedine Merabet, 29 ans, arrêtés mardi à Marseille et transférés jeudi dans les locaux de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret, près de Paris, "exercent pour l'instant leur droit au silence devant les enquêteurs", a rapporté une source proche de l'enquête.

Le Parquet a requis leur mis en examen et leur placement en détention provisoire. Dont ceux d'association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes d'atteintes aux personnes, d'acquisition détention et transport d'armes, de munitions ou d'éléments d'arme de catégorie A et B, en relation avec une entreprise terroriste.

Les deux suspects se sont peu exprimés en garde à vue, si bien que la nature exacte de leur projet n'a pu être établie avec précision. Cette mesure est possible lorsque les investigations font craindre une menace d'attentat imminent ou pour des nécessités de coopération internationale.

Combinaison de deux photos diffusées par la police montrant deux suspects Clément Baur (gauche) et Mahiedine Merabet arrêtés le 18 avril 2017 à Marseille.

Présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le 2nd tour
Signe de soulagement des marchés, l'euro évoluait en forte hausse après le premier tour dans les échanges internationaux. Sa porte-parole Aurélie Filippetti a aussi jugé "indispensable" de "contrer la menace FN", sur France 2.

Johnny Hallyday courageux face à la maladie
Après une première chimiothérapie, Johnny Hallyday n'aurait vu aucune amélioration notable de son cancer des poumons. Le rockeur aujourd'hui âgé de 73 ans ne cesse de lutter, et pourtant il a déjà vécu plusieurs désillusions.

Un suspect se rend, trois proches de l'assaillant interpellés — Attentat à Paris
L'auteur de ces tirs a été abattu par des tirs de riposte. À ce stade de l'enquête, plusieurs questions se font jour. Ce jeudi soir, un homme a tiré délibérément à l'arme automatique sur des policiers, avant d'être abattu.

"Aussi méfiants que déterminés", ils se préparaient à agir "de manière imminente sur le territoire français", avait fait savoir mardi le procureur de la République de Paris, François Molins.

Trois kilos d'explosifsDes armes et trois kilos d'explosifs de type TATP avaient été retrouvés dans l'appartement qu'ils louaient rue de Crimée.

"Les investigations n'ont à ce stade pas mis en lumière de cible précisément désignée", a toutefois précisé la source proche de l'enquête. Compte tenu de l'importance de l'arsenal découvert, l'une des hypothèses des enquêteurs est que plusieurs attaques étaient envisagées.

Les enquêteurs cherchent aussi à déterminer l'origine de l'arsenal. Selon son entourage, ce délinquant roubaisien multirécidiviste se serait radicalisé au contact de son cadet. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.