Les enfants kamikazes, la nouvelle arme de Boko Haram au Nigéria

Illustration. Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a prêté allégeance à Daech

Illustration. Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a prêté allégeance à Daech

Au Nigeria, l'Unicef tire la sonnnette d'alarme face à la détresse des enfants enrôlés de force par les jihadistes de la secte de Boko Haram. "C'est la pire utilisation possible des enfants dans les conflits", explique Marie-Pierre Poirier, directrice de l'Unicef pour l'Afrique de l'Ouest et du centre, au moment où le Nigeria se prépare à commémorer l'enlèvement des lycéennes de Chibok, il y a trois ans. Ils sont ensuite forcés à combattre aux côtés des insurgés.

En 2016, l'UNICEF a soutenu psychologiquement 312 000 enfants au Nigeria, au Tchad, au Cameroun et au Niger, et a réuni plus de 800 enfants avec leurs familles.

L'Unicef a recensé 117 attaques perpétrées par des jeunes dans la région du bassin du lac Tchad depuis 2014; 80 pour cent des bombes avaient été placées sur des jeunes filles, qui avaient parfois été droguées avant leur mission. Mais ce chiffre a considérablement augmenté l'année suivante, passant de 4 à 56 enfants, avant de chuter à 30 au cours de l'année 2016.

Slimani score encore, mais Everton plus fort — PL
Au classement, Everton occupe la 7e place avec 54 points, à égalité avec Arsenal, qui compte toutefois trois matches de moins. Les Toffees ont ainsi renoué avec la victoire pour ne pas décrocher complètement dans la course à l'Europe en Premier League.

Mondial de foot 2026 : une candidature commune Etats-Unis, Canada et Mexique
Le Canada a accueilli la Coupe du monde féminine de soccer en 2015, un événement qui a été qualifié de succès à tous les niveaux. La Coupe du monde de 2018 sera présentée en Russie et celle de 2022 au Qatar.

Tour de Corse: victoire du Belge Thierry Neuville (Hyundai)
Le spectacle se poursuivra à la fin du mois d'avril en Argentine. Quatrième rallye cette saison et quatrième vainqueur différent.

'Ils sont détenus dans des casernes, séparés de leurs parents, sans suivi médical, sans soutien psychologique, sans éducation, dans des conditions et pour des durées que l'on ignore', explique Patrick Rose, coordonnateur régional. Mais à l'issue d'une enquête sur les conditions de détention de ces enfants prisonniers, Amnesty International a établi un rapport plutôt accablant sur les autorités nigérianes, rapport qui souligne les mauvaises conditions de détention de ces enfants kamikazes faits prisonniers. Cent quarante-neuf personnes, dont 11 enfants de moins de 6 ans sont morts dans les casernes de Giwa à Maiduguri (Etat du Borno, nord-est du Nigeria) entre janvier et mai 2016.

Lundi 10 avril 2017, le gouvernement nigérian a annoncé avoir libéré 600 personnes, dont 200 enfants, un geste "d'espoir" salué par les humanitaires qui encouragent une meilleure réintégration des villageois qui ont vécu sous le joug des combattants de Boko Haram.

Depuis huit ans, l'insurrection islamiste a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés, détruisant les moyens de subsistance des habitants dans le nord-est du pays.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.