Présidentielle: Valls annonce qu'il votera Macron dès le 1er tour

Manuel Valls et Emmanuel Macron à la sortie du Conseil des ministres à l'Elysée le 9 mars 2016 à Paris

Manuel Valls et Emmanuel Macron à la sortie du Conseil des ministres à l'Elysée le 9 mars 2016 à Paris

Sur ces réseaux sociaux, Sylvie Lions-Noguier publie un photo de sa plainte, dûment tamponnée: "Je dépose plainte à l'encontre du Parti Socialiste et de la Haute autorité des primaires (.) pour abus de confiance car suite aux élections primaires du candidat socialiste qui a coûté 2€ (les deux tours) pour chaque citoyen, l'ensemble des membres se devaient de soutenir le candidat élu, et particulièrement M. Valls", peut-on lire dans la plainte, révélée par La Provence.

"Ce matin, sur Europe 1, Malek Boutih a officiellement pris position en faveur d'Emmanuel Macron pour qui il votera " dès le premier tour ": " Je ne suis pas un Tartuffe, a déclaré le député de la 10e circonscription de l'Essonne.

"On ne s'improvise pas candidat à la présidentielle", affirme-t-il avant d'asséner: "Il n'y a pas de place pour les aventures individuelles, il n'y a de place que pour un combat collectif".

Oui j'ai signé la charte de la primaire (ndlr: dans laquelle les candidats s'engageaient à soutenir le vainqueur), mais l'intérêt du pays va au delà des règles.
"Après une journée de terribles insultes contre celui qui fut Premier ministre jusqu'à décembre, le Parti socialiste paraît condamné à un désastre électoral et à une refondation", tranche El Mundo. "Ce ne sont pas les décisions des uns et des autres qui détermineront la majorité présidentielle ni mon gouvernement", a répété le candidat trentenaire, qui avait déjà dit ne "pas avoir ouvert une chambre d'hôtes".

Monaco se qualifie pour les demi-finales de la Coupe de France
Les quarts de finale de la Coupe de France ont commencé ce mardi et deux des quatre rencontres prévues se sont disputées ce mardi. Pour ces quarts de finale, les hommes de Leonardo Jardim accueillent au Stade Louis II les Lillois de Franck Passi.

Confiance chez Fillon, Le Pen et Mélenchon
Ces dernier payent leurs cotisations sociales dans leur pays d'origine et non au niveau du pays d'accueil. Il a été pris pour cible par le candidat du Nouveau parti anticapitaliste, Philippe Poutou.

Coupe de la Ligue: Les regrets de Nabil Dirar
On a fait un grand match, avec humilité, constance, sacrifice. "Il nous reste encore deux titres à aller chercher". Ce qui est sûr, c'est que ce résultat est catastrophique pour les Corses et les éloigne un peu plus du maintien.

Le candidat socialiste avait anticipé cette annonce dès dimanche, en dénonçant à l'avance un "ralliement" à M. Macron en forme de tentative de "mise à mort".

"Il faut sanctionner ceux qui se prêtent à ce jeu morbide", a ajouté Benoît Hamon. "Moi je ne demande rien, j'ai gouverné". La sortie de Manuel Valls apportant son soutien à la candidature d'Emmanuel Macron aura sans doute été le coup de grâce de la semaine.

Cécile Cornudet, du quotidien économique Les Echos, estime que "Manuel Valls a sans doute précipité ce qu'il avait lui-même théorisé. Ce que vaut un homme sans honneur". Bim.

Devant ses proches réunis à huis clos mardi à l'Assemblée nationale, Manuel Valls avait laissé entrevoir sa décision, en assurant qu'il allait "prendre ses responsabilités" face à la "faiblesse" de Benoît Hamon dans les sondages. Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a refusé d'"ajouter de la division à la division". "Ça n'est pas un ralliement, c'est le choix de la raison", a-t-il fait savoir.

Recommended News

  • Washington exige une réaction russe et iranienne — Attaques chimiques

    Washington exige une réaction russe et iranienne — Attaques chimiques

    En explosant, ces dernières se sont disséminées dans l'atmosphère. Le Conseil de sécurité s'est réuni en urgence mercredi.
    Macron-Estrosi : les dessous de la rencontre

    Macron-Estrosi : les dessous de la rencontre

    Cette opposition ouverte est l'aboutissement d'une longue relation ambiguë entre les deux responsables. Là, François Fillon a tiré à vue: "Emmanuel Hollande ou François Macron , peu importe".
    SNCF: des

    SNCF: des "portes d'embarquement" pour lutter contre la fraude

    Le calendrier dévoilé par la SNCF ce lundi indique aussi la présence de portillons gare de Lyon et à la gare Saint-Charles de Marseille à la même date.
  • CdF : Angers sort Bordeaux et se qualifie pour les demi-finales

    CdF : Angers sort Bordeaux et se qualifie pour les demi-finales

    Il ne leur reste plus que le championnat où subsiste l'espoir de décrocher une place en Ligue Europa en fin de saison. Kevin Berigaud a rapidement ouvert la marque (8e), tandis que Younousse Sankharé a égalisé (18e).

    Chine - Corée du Nord : Trump et la "diplomatie de la pression"

    Pékin exerce ainsi bel et bien des pressions économiques sur la Corée du Nord afin de freiner son développement nucléaire. Le président chinois Xi Jinping, attendu jeudi 6 avril aux États-Unis, est prévenu.

    Présidentielle : Fillon réduit l'écart avec Macron et Le Pen (sondage)

    Benoît Hamon , dans nos colonnes, estime lui que le programme du candidat d'En Marche "ne tient pas la route". Marine Le Pen ne semble donc pas disposer d'importantes réserves de voix pour le 1er tour.
  • Cierra hoy el plazo para ofrecer propuestas sobre el muro

    Cierra hoy el plazo para ofrecer propuestas sobre el muro

    Donald Trump llegó a la Casa Blanca con base en muchas promesas promesas... una de ellas fue la construcción del muro fronterizo .
    Coupe de France: Monaco, le turn-over comme une obligation

    Coupe de France: Monaco, le turn-over comme une obligation

    La question anime les conversations depuis samedi 1er avril et la leçon reçue par le PSG en finale de la Coupe de la Ligue (4-1).
    Donald Trump sur Marine Le Pen :

    Donald Trump sur Marine Le Pen : "Je ne la connais pas"

    Sauf qu'elle vient de se prendre une sacrée claque de la part de Trump. Et de répéter: "Ça va être une élection très intéressante ".
  • Le gouvernement face à une mobilisation qui se durcit — Guyane

    Le gouvernement face à une mobilisation qui se durcit — Guyane

    Le gouvernement, par la voix de Mathias Fekl et d'Ericka Bareigts, a proposé un plan de 1,085 milliard d'euros. Sept autres membres du gouvernement doivent également y participer, selon le cabinet du Premier ministre.

    Deux nouvelles arrestations "importantes" — Attentat de Londres

    A l'agence de location, l'homme aurait dit dans l'heure qui a suivi sa réservation, qu'il n'avait plus besoin du véhicule. Au total, des perquisitions à 11 adresses différentes ont été menées, notamment à Birmingham et à Londres.

    Les supporters du PSG dans le viseur de la LFP

    Pour certains, le fair-play est accessoire, une seule chose compte, la victoire. Cette défaite, je ne pense pas qu'elle impactera sur la suite du championnat.

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.