La lutte antiterroriste n'est "pas une bataille entre religions" — Donald Trump

Donald Trump et son épouse Melania Trump quitte la Maison Blanche à Washington le 19 mai 2017- JIM WATSON- AFP

Donald Trump et son épouse Melania Trump quitte la Maison Blanche à Washington le 19 mai 2017- JIM WATSON- AFP

Après une première journée à Riyad, samedi, centrée sur l'annonce de méga-contrats d'armements et ce discours, M. Trump doit rejoindre aujourd'hui Israël, deuxième étape d'un voyage extrêmement dense qui le mènera aussi dans les Territoires palestiniens occupés, au Vatican, à Bruxelles et en Sicile pour les sommets de l'Otan et du G7. Je me tiens devant vous en tant que représentant du peuple Américain pour livrer un message d'amitié et d'espoir. "C'est pour cette raison que j'ai choisi de faire ma première visite à l'étranger au cœur du monde musulman, à la nation qui reste de protecteur aux deux sites les plus saints de la foi islamique", a-t-il précisé. Néanmoins, le ministre a salué le fait que la visite de Donald Trump dans la région contribue à la construction d'une large coalition contre l'Iran. "Tant que le régime iranien ne sera pas un partenaire pour la paix, tous les pays doivent l'isoler", a-t-il déclaré.

"Nous ne sommes pas ici pour donner des leçons, nous ne sommes pas ici pour dire aux gens comment ils doivent vivre, ce qu'ils doivent faire, qui ils doivent être ou comment prier". "C'est une bataille entre le bien et le mal", indique le texte. Trump a été accueilli par le roi Salman dès l'atterrisage de l'avion présidentiel. Certains des projets évoqués visent à rendre plus efficace la production d'énergie en Arabie saoudite.

"On est passé du concept du conflit des civilisations à celui de la coopération des cultures", ont estimé en substance de nombreux responsables arabes. Ryad était pavoisée de drapeaux saoudiens et américains.

Un juge de Nanterre dérape en pleine audience — Propos sexistes
M Migueline Rosset, avocate de la partie civile, a très mal pris les propos du président d'audience. Il risque notamment des poursuites disciplinaires pour manquements à son obligation de délicatesse.

Un casino de Manille attaqué, confusion sur la revendication — Philippines
Celui-ci a été bouclé par les forces de sécurité après que des coups de feu et des explosions se sont fait entendre à l'intérieur du site touristique.

Top 14: Didier Lacroix nommé président de Toulouse
En 1992, il obtient son diplôme à l'Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse après avoir obtenu une maîtrise d'économie. Lacroix a une lourde tâche à accomplir afin de reconstruire un club qui vient de vivre une saison cauchemardesque.

Le fossé se creuse entre Téhéran et Washington. "Le terrorisme s'est répandu à travers le monde".

Dans son discours, le président américain évite de faire un amalgame et reconnaît que 95% des victimes du terrorisme sont les musulmans eux-mêmes.

"L'Iran, qui vient de tenir de vraies élections, est attaqué par le président des Etats-Unis dans ce bastion de la démocratie et de la modération, a-t-il dit, en parlant de l'Arabie saoudite. S'agit-il de politique étrangère ou de pomper 480 milliards de dollars au roi de l'Arabie saoudite?". Et les attaques du président américain interviennent alors que le président modéré iranien Hassan Rohani a remporté une large victoire et promis la poursuite de sa politique d'ouverture et d'entente avec le monde. Pendant la longue année qu'aura duré la campagne victorieuse de Donald Trump pour remporter la Maison Blanche, le milliardaire s'en est très régulièrement pris à l'islam et aux musulmans. Pour le président sénégalais, il faut continuer à "démonter " les discours radicaux. "Notre relation est avec les États-Unis d'Amérique et ils ont un grand leadership aujourd'hui". Trump a salué l'armée libanaise, qui combat les infiltrations de l'État islamique à sa frontière, mais qualifié d'organisation terroriste le Hezbollah, qui l'épaule dans cette défense.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.