La ministre de la Santé réfléchit à rendre obligatoire onze vaccins infantiles

Agnès Buzyn nommée ministre des Solidarités et de la Santé du gouvernement Philippe ce 17 mai 2017

Agnès Buzyn nommée ministre des Solidarités et de la Santé du gouvernement Philippe ce 17 mai 2017

Cela pose un vrai problème de santé publique ", explique-t-elle, rappelant que " la rougeole réapparaît " et qu'elle a causé la mort de 10 enfants depuis 2008".

"Le taux de couverture est de 75 % alors qu'il devrait être de 95 % pour prévenir cette épidémie", juge la ministre qui voudrait rendre ces vaccinations obligatoires "pour une durée limitée, qui pourrait être de cinq à dix ans", déplorant que "le problème est le même avec la méningite". "Il n'est pas supportable qu'un ado de quinze ans puisse mourir parce qu'il n'est pas vacciné". La ministre souhaite les rendre obligatoires (ainsi que les oreillons, la rubéole, la bactérie Haemophilus influenzae, le pneumocoque et le méningocoque C) et ce pour une durée limitée (de 5 à 10 ans).

Mais cette possibilité suscite déjà une levée de boucliers: "dès que l'on parle d'obligation vaccinale cela déclenche des polémiques" note à juste titre Alain Fisher. "C'est un mal transitoire pour un bien sur le long terme", affirmait-il.

Alors que Jacques Bessin, président de l'Union nationale des associations citoyennes de santé (UNACS), dénonce une "hérésie", François Vié le Sage estime que l'efficacité des vaccins est prouvée. "Les vaccins ont des effets secondaires neurologiques, musculaires mal mesurés et parfois irréversibles". "On ne laissera pas faire", scande-t-il.

Pour défendre sa position, la ministre indique qu'il "faut faire oeuvre de pédagogie". "La vaccination ce n'est pas seulement l'intérêt qu'on y trouve soi-même, c'est un enjeu de solidarité, une façon de protéger l'ensemble de la société", complète-t-elle. Face aux critiques estimant que cette décision ferait la part belle aux laboratoires pharmaceutiques, Agnès Buzyn "refuse qu'on (lui) colle cette étiquette". "Oui, les industriels gagnent de l'argent mais on ne peut pas réduire la question de la vaccination à l'intérêt des laboratoires", a-t-elle avancé.

Hamilton trop fort pour Vettel, qui rate le podium — GP du Canada
Le grand cirque de la F1 s'arrêtera à Bakou, en Azerbaïdjan, le 25 juin pour la huitième manche de la saison. Après Monaco , je dois admettre que je suis très impressionné par ce que l'équipe a accompli ce week-end.

Télévision: Altice va distribuer Netflix
Comme chez Bouygues Telecom , un accès direct via une chaîne dédiée sera proposé, en l'occurrence la 122. Dès le 13 juin, SFR ajoutera, aussi bien sur la Box THD 4K que sur le Décodeur Plus, l'appli Netflix .

Accord AC Milan-Porto pour André Silva — Mercato
Avec André Silva et un transfert de 38 millions (bonus compris), ce Milan " new look " aura donc dépensé 99 millions d'euros... Si le nom d'André Silva a été très souvent évoqué en seconde partie de saison, il l'était un peu moins, ces dernières semaines.

Un mois après sa nomination, la nouvelle ministre de la Santé veut taper fort. Agnès Buzyn, qui se présente comme spécialiste du sang, veut mener comme cheval de bataille principal la "lutte contre les déserts médicaux ".

Quels sont les vaccins obligatoires? Ils font l'objet de trois injections groupées (Diphtérie-Tétanos-Polio ou DTP): deux à l'âge de 2 et 4 mois, suivies d'un rappel à l'âge de 11 mois.

Contraindre les Français à vacciner les enfants est-il vraiment la solution?

D'autres obligations vaccinales existent (hépatite B, tuberculose), mais elles ne concernent que certaines catégories professionnelles exposées (personnel soignant, services de secours.).

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.