Le régime social des indépendants supprimé en 2018

Il concerne aujourd'hui 6,5 millions de professionnels libéraux d'artisans et de commerçants

Il concerne aujourd'hui 6,5 millions de professionnels libéraux d'artisans et de commerçants

Très décrié, le RSI sera également adossé au régime général de la Sécu, "dès le 1er janvier 2018". A partir de ce 1er janvier 2018, le Régime social des indépendants va se fondre dans le régime général, assurant les salariés du secteur privé. Qualifié d' "accident industriel " par la Cour des comptes, ce système constituait un argument de poids dans la campagne présidentielle de 2017, notamment pour Emmanuel Macron. Seules les professions libérales ont conservé une caisse spécifique, la CNAVPL.

La date de l'absorption du RSI a été annoncée en Conseil des ministres. Car, c'est bien connu, en démocratie, il y a quelque chose de plus fort que le peuple souverain, c'est l'administrateur du RSI ordinairement désigné, comme dans la boulangerie, par une organisations de magouilleurs qui se sert sur le dos de ses petits adhérents. La réforme devrait intervenir progressivement, car le document précise que " les implications organisationnelles se déploieront sur plusieurs années". En rassemblant la caisse nationale d'assurance maladie des professions indépendantes, l'assurance vieillesse des artisans et l'organisation autonome nationale de l'industrie et du commerce, son objectif consistait à simplifier les démarches des professionnels. "La protection sociale des indépendants continuera cependant de faire l'objet (.) d'une gestion particulière prenant en compte les spécificités de cette population " confirme la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Ce calendrier implique l'adoption de dispositions au sein de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018.

A l'Assemblée, "pas question d'immunité parlementaire", promet Richard Ferrand
Au QG du parti, on en sourit d'avance: "Le truc avec Macron, c'est qu'on ne sait jamais ce qu'il va nous sortir de son chapeau". Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes, n'exclut rien dans les colonnes du Parisien .

Centrafrique : Les milices violent l'accord de cessez-le-feu
En mai, l'ONU avait publié un rapport recensant douze ans de crimes parmi "les plus abominables" commis par l'armée ou des groupes armés en Centrafrique entre 2003 et 2015.

Favre fait le point sur Balotelli et Seri
En fin de contrat avec Nice , Mario Balotelli est bien parti pour rester dans le sud de la France . La rumeur prête, ainsi, un intérêt prononcé de l'OGC Nice pour Admir Mehmedi (26 ans).

Les administrateurs du RSI se montrent pour le moins sceptiques.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.