Roland-Garros : Kristina Mladenovic bat la tenante du titre

Kristina Mladenovic affrontera l'Espagnole Muguruza la tenante du titre en huitième de finale. AFP Gabriel Bouys

Kristina Mladenovic affrontera l'Espagnole Muguruza la tenante du titre en huitième de finale. AFP Gabriel Bouys

Voilà en substance le résumé de la journée vécue par Garbiñe Muguruza ce dimanche à Roland-Garros.

Cela faisait neuf ans qu'elle attendait cela: franchir le cap de la première semaine à Roland-Garros. Il consacrera d'ailleurs une lauréate inédite samedi.

Coïncidence extraordinaire, l'une des demi-finales dames ce jeudi 8 juin tombe le jour de l'anniversaire des deux adversaires: 20 ans pour la Lettonne Jelena Ostapenko et 28 ans pour la Suissesse Timea Bacsinszky. Cette fois-ci, il n'y a pas eu de miracle: Bacsinszky a conclu, sur une volée ratée de la Française, pour s'offrir un second ticket en demi-finale après celui de 2015. "C'est le tournoi de mon cœur".

Législatives - Marseille (4e circo) : Mélenchon (LFI) nettement en tête
Une chose est sûre ce n'est pas en Paca que la France Insoumise a le plus de chance de gagner ces tickets d'entrée à l'Assemblée. Ils ne nous reparlent du scrutin proportionnel que parce que le vote d'hier les a mis de nouveau en minorité.

Russie: plus de 200 arrestations à la suite des manifestations anticorruption
C'est l'épouse d'Alexeï Navalny qui a confirmé l'information, sur Twitter . Alexeï a été interpellé à l'entrée de l'immeuble.

Pas d'offre ferme pour la reprise de l'équipementier GM&S — Peugeot
Le Président a également promis de suivre ce dossier au-delà des élections législatives. Il en est ressorti peu après 21 h sans faire de déclaration.

Un gros ouf de soulagement pour Kristina Mladenovic. Mladenovic s'était plainte d'un temps mort pris selon elle abusivement par sa rivale dans le dernier set. C'en était trop pour Kristina Mladenovic, dont l'aventure s'arrête donc en quart de finale. Avec son jeu à plat, ses frappes en profondeur et une certaine ténacité, la joueuse de Charleston, en Caroline du Sud, a poussé la N.1 des Bleues dans ses retranchements. Face à Timea Bacsinszky (31e) en demie, Ostapenko devrait une nouvelle fois faire parler la foudre, tapant très fort des deux côtés, et se montrer, fidèle aux vertus de son âge, décomplexée et totalement désinvolte, pratiquant un jeu à haut risque qui lui a souri jusque-là. La Française n'a jamais réellement trouvé la solution pour perturber la Vaudoise. "Je suis épuisée", a-t-elle relevé sur le court. La preuve: Bacsinszky affrontera pour une place en finale une joueuse presque inconnue, âgée de 19 ans, la Lettone Jelena Ostapenko, 47e mondiale, vainqueur de la Danoise Caroline Wozniacki.

Mladenovic est en train de tenir les promesses de sa bonne préparation, où elle avait joué deux finales à Stuttgart et Madrid.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.