Accusé de ressembler à Xi Jinping, Winnie l'Ourson censuré en Chine

Pourquoi Winnie l'Ourson est censuré sur les réseaux sociaux en Chine

Pourquoi Winnie l'Ourson est censuré sur les réseaux sociaux en Chine

Le célèbre animal au t-shirt rouge Winnie l'ourson est en train de devenir persona non grata dans l'Empire du Milieu.

Selon le Financial Times, tout message mentionnant le fameux ourson jaune serait automatiquement supprimé sur les réseaux sociaux chinois.

La prise de cette mesure - que les autorités n'ont cependant pas confirmée - ferait suite à un photomontage paru en 2013, comparant le président chinois Xi Jinping et l'ex-président américain Barack Obama, à l'ourson et à son fidèle ami Tigrou. Aucune explication officielle n'a pas encore été donnée concernant cette censure.

Le PSG a tenté Bonucci — Mercato
La Vieille Dame n'a pas manqué de saluer son ancien défenseur, transféré pour 42 millions d'euros à l'AC Milan. L'AC Milan a débuté une nouvelle ère de son histoire avec sa vente à des investisseurs chinois ambitieux.

PSG : Aurier n'est pas dans le groupe pour la tournée !
Le passage de Serge Aurier au PSG est moins marqué par ses exploits sportifs que par ses frasques en dehors des pelouses. En revanche, Serge Aurier n'est pas du voyage, en raison d'un possible départ.

Calogero rend hommage aux victimes et termine sa prestation en larmes — Nice
C'est finalement l'Orchestre Philharmonique de Nice qui a clôturé le spectacle en musique, un grand moment d'émotion. En larmes, la tête dans les mains, Calogero a été longuement applaudi par le public.

Il restait possible ce lundi d'afficher l'image du gentil ourson un peu pataud sur le réseau social Weibo, l'équivalent chinois de Twitter, ainsi que les caractères "Weini xiao xiong" ("Winnie le petit ours" en chinois). Le message "contenu illégal" s'affiche désormais à chaque tentative de référence à l'ourson.

Alors qu'approche le congrès quinquennal automnal du Parti communiste chinois lors duquel le président Xi Jinping devrait obtenir un nouveau mandat à la tête du pays, les censeurs de Pékin sont très vigilants quand il s'agit de protéger l'image du chef de l'Etat. "Historiquement, deux choses ne sont pas autorisées [en Chine]: les organisations politiques et les actions politiques".

C'est encore la photo de Xi Jinping dans une voiture qui a été classée comme "l'image la plus censurée de 2015", ou celle d'une galerie de portraits du leader chinois qui ont été reprises par les internautes. Mais cette année, une troisième interdiction s'est ajoutée à la liste: "parler du président", explique un spécialiste des médias à la Beijing Foreign Studies University, interrogé par le Financial Times. Des Congrès comme celui-ci sont souvent précédés par des répressions, précise le professeur Qiao Mu, qui pense "que la question de Winnie fait partie de cette tendance".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.