Le gouvernement songerait à baisser les APL dès la rentrée prochaine

Des élus PCF LFI PS LR et FN dénoncent la baisse mensuelle de cinq euros des APL

Des élus PCF LFI PS LR et FN dénoncent la baisse mensuelle de cinq euros des APL

L'aide personnalisée au logement (APL) va diminuer de cinq euros par mois pour tous les bénéficiaires dès le 1er octobre 2017, a annoncé Matignon à France 2 ce samedi.

Dès le mois d'octobre prochain, toutes les allocations logement vont baisser: l'APL (aide personnalisée au logement), mais aussi l'ALF (allocation de logement familiale) et l'ALS (allocation de logement social).

Une baisse de ces aides de 5 € par mois et par ménage représenterait ainsi une économie mensuelle de 32,5 M€, soit 97,5 M€ sur les trois derniers mois de l'année en cours.

Matignon précise toutefois qu'il n'est pas envisagé de supprimer totalement cette aide, très précieuse notamment durant les études.

Justice: OJ Simpson libéré de prison en octobre
Atout de taille, l'une des victimes du vol de 2007 a témoigné pour plaider en faveur de sa libération. Il a été condamné à payer plus de 33 millions de dollars à leurs familles, ce qu'il n'a jamais fait.

Bruxelles et Londres étalent leurs divergences sur le Brexit
L'Union européenne souhaite que ses ressortissants vivant au Royaume-Uni " continuent à être protégés par le droit de l'Union ", a martelé Michel Barnier.

Donald Trump essuie un nouveau revers — Obamacare
Le président américain n'imaginait pas que tenir la promesse républicaine d'abroger la loi de 2010 s'enliserait jusqu'à l'été. "Comme je l'ai toujours dit, laissons Obamacare échouer et puis rassemblons-nous pour élaborer un superbe plan de santé.

La Fage a demandé au gouvernement d'Édouard Philippe et au président Emmanuel Macron "de ne pas matraquer le portefeuille des étudiants en revenant sur cette mesure injuste, d'ouvrir une vraie réforme des aides sociales étudiantes et de lancer sans délais le plan de 80 000 logements annoncé dans le programme du président de la République". Les APL des étudiants varient en France entre 36,62 € et 204,72 €. "Pour nous, c'est évidemment inacceptable", a-t-elle ajouté, interrogée sur BFM TV. Dans un contexte où un étudiant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté, le logement représente plus de la moitié du budget mensuel d'un étudiant.

Le gouvernement persiste et signe sur la réduction des dépenses publiques.

Un logement étudiant, dans résidence étudiante Einstein, à Angers.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.