Affaire Grégory: Murielle Bolle retrouve la liberté sous contrôle judiciaire

Le parquet général s'oppose à la libération de Murielle Bolle

Le parquet général s'oppose à la libération de Murielle Bolle

La demande de ce témoin clé de l'affaire Grégory en 1984 a été acceptée ce vendredi par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon.

Murielle Bolle devra également se signaler régulièrement auprès des autorités, et devra se soumettre à un "suivi socio-éducatif", ont précisé ses avocats.

Adolescente à l'époque des faits, elle avait accusé son beau-frère Bernard Laroche du rapt du garçon de quatre ans retrouvé mort dans la rivière Vologne, avant de se rétracter. Elle ne devra entrer en contact ni avec la presse, ni avec avec les protagonistes de l'affaire (elle pourra en revanche voir son compagnon et ses enfants). Soupçonnés d'être les fameux "corbeaux" de l'affaire et mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort, les deux septuagénaires, jamais inquiétés jusqu'alors, ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire strict.

Playstation Plus : Sony change sa grille tarifaire
Dans un mail envoyé aux joueurs, Sony a annoncé une augmentation prix de son service PlayStation Plus en Europe et en Australie . Ainsi, il est possible de souscrire à 3 mois d'abonnement pour 19,99 euros, ou encore pour un seul mois, contre 6,99 euros.

C'est gagné pour les JO 2024 à Paris — Jeux olympiques
Il sera notamment question d'un éventuel partage de compétences, qui permettait aux deux villes d'économiser de l'argent. D'autres membres du Conseil de Paris ou du comité Paris 2024 se laissent en revanche aller à plus d'enthousiame.

L'incroyable CSC de 40m de Kondogbia
Malheureusement, son lob du milieu de terrain est venu mourir dans ses propres filets. Cela n'a pas empêché les Nerazzurri de l'emporter (2-1).

Vendredi, les magistrats ont considéré "que le maintien en détention de Murielle Bolle n'est pas nécessaire" à la poursuite de l'instruction, s'est félicité un autre de ses avocats, Me Christophe Ballorin. Selon l'accusation, la jeune fille de 15 ans aurait alors changé son témoignage après avoir subi des violences familiales. Le 4 juillet, la chambre de l'instruction avait donc décidé de la maintenir en détention dans l'attente qu'une solution d'hébergement sans contact avec ses proches puisse être mise en place.

Le procureur général Jean-Jacques Bosc s'était pour sa part opposé à la remise en liberté "pour les nécessités de l'enquête et l'efficacité des actes à venir", arguant que Murielle Bolle ne serait pas à l'abri de pressions, "compte tenu de ce qui s'est passé en 1984". Libéré début 1985, ce dernier avait été tué moins de deux mois plus tard par le père de Grégory, Jean-Marie Villemin, persuadé de sa culpabilité.

Si les enquêteurs considéraient déjà comme établi que Murielle Bolle avait été "malmenée" par sa famille le soir du 5 novembre, un cousin de 54 ans est récemment venu apporter de l'eau à leur moulin.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.