Airbnb: Le nombre d'amendes explose à Paris

Les logements proposés par des plateformes comme Airbnb sont de plus en plus contrôlés par les autorités

Les logements proposés par des plateformes comme Airbnb sont de plus en plus contrôlés par les autorités

Pour les six premiers mois de 2017, 31 propriétaires épinglés par la Direction du logement et de l'habitat (DLH) ont ainsi été condamnés au tribunal d'instance à verser à la Ville au total 615 000 euros. Sur l'ensemble de l'année 2016, 18 propriétaires parisiens ont été rattrapés par la justice pour un montant total de 200 000 euros d'amende.

Plus de 300 plateformes proposent des locations touristiques dans Paris. Surtout, cette somme est déjà largement supérieure à celle engrangée par la mairie en 2014 (547.000 euros) et en 2015 (276.000 euros). Les coupables avaient également dépassé les 120 jours de location autorisés par la loi.

Classement Fifa: Le Brésil de nouveau au sommet
Viennent ensuite le Nigeria (6e) et le Burkina Faso (7e) qui devancent l'Algérie (8e), le Ghana (9e) et la Côte d'Ivoire (10e). Devant, le Brésil retrouve sa place de numéro 1 mondial au détriment de l'Allemagne , championne du monde.

Un puissant séisme secoue l'ouest de la Chine
Cette réserve naturelle, région reculée du plateau tibétain, figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La Chine est malheureusement régulièrement touchée par les séismes , en particulier les régions montagneuses.

La nouvelle GROSSE offre du PSG pour recruter Alexis Sanchez !
Ce mardi soir, c'est finalement un quotidien britannique, The Independent , qui relance encore la rumeur Alexis Sanchez au PSG . Le club parisien jouerait le tout pour le tout pour le joueur qui n'a toujours pas rempilé avec Arsenal .

Et les peines sont de plus en plus sévères: l'amende maximum est passée à 50.000 euros en novembre 2016 contre 25.000 auparavant.

"L'explosion des condamnations et des amendes de ce premier trimestre 2017 ne montre pas qu'il y a plus de locations illégales, mais que les contrôles sont plus stricts et que les petits malins se font rattraper par la patrouille " indique Ian Brossat. En octobre prochain, les propriétaires souhaitant louer leurs biens devront se déclarer sur le site de la ville afin d'obtenir un numéro qui devra figurer sur leur annonce. L'idée de la Ville est de dissuader les multipropriétaires qui louent aux touristes et en font une réelle activité commerciale souvent non déclarée. Comme toutes les grandes villes touristiques, la capitale française, qui emploie une équipe de 25 agents de la Direction du logement et de l'habitat pour contrôler les immeubles, multiplie les initiatives pour lutter contre les locations meublées touristiques illégales qui se développent au détriment du secteur hôtelier, favorisent la spéculation immobilière, vident certains quartiers de leurs habitants et provoquent des désagréments quotidiens pour les autres. A Paris, la moyenne des amendes est passée de 10.000 euros en 2016 à 20.000 euros pour 2017.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.