Attentat à Levallois : 6 soldats blessés, un suspect arrêté

Attaque de Levallois: le véhicule de l'agresseur présumé intercepté sur l’A16 dans le Pas-de Calais

Attaque de Levallois: le véhicule de l'agresseur présumé intercepté sur l’A16 dans le Pas-de Calais

Le suspect de l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine-région parisienne), blessé par balle lors de son arrestation mercredi, et soigné depuis à Lille (nord), a été transféré vendredi à Paris pour poursuivre son hospitalisation, a appris Anadolu de source judiciaire. Il "n'est pas encore audible", a déclaré la source policière.

Sa garde à vue, qui avait été rapidement levée en raison de ses blessures, n'a pas repris "compte tenu de son état de santé", a précisé cette source. En attendant, les policiers sont en train d'analyser les documents et matériels saisis à son domicile dans un quartier résidentiel de Bezons, dans le Val d'Oise. Elle reprendra si les médecins jugent son état compatible avec cette mesure.

Un nouveau mode présenté pour Sonic Mania
Sonic Mania sortira sur PS4, PC, Xbox One et Nintendo Switch le 15 août . Sonic, Tails et Knuckles sont donc les trois stars de cet opus.

Meunier dans le viseur du Real Madrid — PSG
Mais la direction du club de la capitale française n'entendrait pas laisser fileraussi facilement son joueur. Le moment arrivé, le latéral droit a tenu sa promesse.

2.000 hectares détruits — Incendies en Corse
Vendredi, un jeune homme soupçonné d'avoir provoqué 16 incendies a été inculpé et placé en détention provisoire. "Un enfer" témoignait vendredi soir Christian Burchi, 50 ans, un habitant de Sisco.

Après plusieurs heures de cavale, le suspect a été arrêté sur l'A16 au niveau de Leulinghen-Bernes (Pas-de-Calais) lors d'une interpellation "musclée". Le suspect, Abou B. n'était pas fiché S ni connu des services de renseignements pour radicalisation. Quatre jours après une tentative d'attaque contre d'autres soldats à la tour Eiffel, la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête.

Selon le ministre, c'est "la sixième fois" que des militaires de l'opération Sentinelle, qui mobilise 7.000 soldats en permanence sur le territoire national depuis les attentats de 2015, sont pris pour cible. Le 14 juillet, Emmanuel Macron a annoncé que le dispositif allait être revu "en profondeur".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.