Des parents au QI trop bas perdent la garde de leurs enfants

Amy Fabbrini et Eric Ziegler

Amy Fabbrini et Eric Ziegler

Amy Fabbrini et Eric Ziegler, un couple de l'Oregon (États-Unis), ont été jugés insuffisamment intelligents pour conserver la garde de leurs deux fils de 7 mois et 4 ans. En février 2017, leur second fils, le petit Hunter, est placé dès sa sortie de l'hôpital. Quatre ans après cette décision, les parents de l'enfant n'ont toujours pas récupéré la garde de leur bambin.

Selon elle, les autorités se sont aventurées sur un terrain glissant en retirant aux parents la garde de leurs enfants. "Oui, cela a été très dur, stressant, mais sur le long terme, cela vaudra le coup pour nos enfants", a déclaré Amy Fabbrini.

La petite famille a par ailleurs déjà des antécédents avec les services sociaux.

"Ils font tout leur possible"Nous pensons que notre QI ne devrait rien à faire avec tout cela, tant que vous êtes capables d'aider votre enfant et d'en prendre soin".

"Leurs capacités intellectuelles limitées" les empêcheraient de s'occuper correctement d'un enfant selon des documents présentés à un juge.

La raison? Un quotient intellectuel (QI) de 70 alors que la moyenne se situe entre 90 et 110.

Météo : Vague de chaleur dans le Sud-Est de la France
Mais aussi 31,4°C à Lyon (en léger repli), 33°C en région grenobloise, 36,4°C à Leucate, 39°C à Béziers. Météo-France a maintenu sa vigilance dans son bulletin prévisionnel publié jeudi matin à 6 heures.

Portugal : l'atterrissage d'un avion sur une plage bondée fait deux morts
Toujours est-il qu'il a dû se poser d'urgence sur la plage de Sao Joao , à Almada, à environ 30 kilomètres au sud de Lisbonne . Ainsi, la foule de baigneurs a assisté ce mercredi 2 août à un dramatique accident en fin d'après-midi.

L'Angleterre élimine la France — Euro féminin
Quatre ans plus tôt, cependant, les Bleues ont battu l'Angleterre aux tirs au but, en quarts de finale . Les Françaises seront également privées de leur capitaine, Wendie Renard et Eve Perisset.

En attendant de pouvoir récupérer leurs enfants, les parents, qui habitent la ville de Redmond, continuent leur combat judiciaire et suivent des cours de parentalité, de premiers secours et de nutrition. "Ils pensent que parce que nous avons ce handicap, nous ne pouvons pas être de bons parents pour nos enfants ", a t-elle rajouté.

Les services sociaux, qui ont refusé de commenter le dossier, ont précisé que le QI n'était pas le seul facteur qui les poussaient à retirer la garde d'un enfant. "Ils en font même plus que ce qu'on leur demande", estime la professionnelle. Aujourd'hui, Sherrene se bat aux côtés du couple pour qu'ils retrouvent la garde de leurs deux enfants.

Les services sociaux n'ont pas souhaité faire de commentaire.

"C'est une bataille de tous les jours".

Comme le rappelle 20 Minutes, une collecte en ligne a été lancée sur le site Gofundme pour aider les parents, ainsi qu'une pétition qui a récolté plus de 5000 signatures.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.