Un homme attaque deux soldats à Bruxelles

Bruxelles après une explosion en juin 2017

Bruxelles après une explosion en juin 2017

"Nous pensons qu'il s'agit d'une attaque terroriste", a indiqué une porte-parole du parquet. Selon la RTBF, les militaires ont été blessés à la main et au visage, mais sans conséquences majeures. La chaîne publique de télévision précise que l'assaillant, un Somalien d'une trentaine d'années, a crié "Allah Akhbar" en se précipitant sur les soldats.

Un homme a agressé un soldat dans le centre-ville de Bruxelles, vendredi soir, avec une arme blanche. Le parquet fédéral privilégie la piste d'une "attaque terroriste". "Les premiers éléments indiquent qu'il s'agit d'un incident isolé", a déclaré à la presse le maire de Bruxelles, Philip Close, qui s'est rendu sur les lieux. "Nous suivons la situation de près", a-t-il écrit.

L'attaque a eu lieu peu après 20 heures sur un boulevard en plein centre de Bruxelles, à proximité de la Grand-Place. "Nos services de sécurité restent attentifs", a twitté vendredi soir le Premier ministre Charles Michel.

Réforme de la CSG : plus de pouvoir d'achat pour les actifs
Donc le gain de pouvoir d'achat promis par Emmanuel Macron apparaîtra minime sur la fiche de paie pendant quelque temps. Le gain net de pouvoir dachat annoncé par le gouvernement sera de 260 € par an pour un salarié rémunéré au SMIC .

PSG - Toulouse : Ligue 1, Matuidi remercie encore Neymar
L'indemnité versée par la Juventus au PSG est de 20 millions d'euros plus 10,5 de bonus éventuels, a précisé le club italien sur son site internet.

Des unités de l'armée pénètrent dans la ville de Tal Afar — Irak
L'offensive se déroule sur trois fronts simultanés dans le désert de Ninive et s'annonce difficile. Les forces irakiennes ont repris lundi au groupe EI plusieurs villages aux abords de Tal Afar.

Les autorités belges sont sur le qui-vive depuis l'attentat du 22 mars 2016, où des kamikazes avaient fait 32 mars dans le métro et un aéroport de Bruxelles.

Le niveau de la menace terroriste reste inchangé en Belgique, a par ailleurs rapporté le porte-parole du Centre de crise. Il était inconnu des services antiterroristes. L'assaillant, un ancien militaire de 43 ans, a été inculpé de "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste" et de "participation aux activités d'un groupe terroriste".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.