Donald Trump étend son décret migratoire à trois autres pays

Marvin Gentry  Reuters                       Trump signe un nouveau décret migratoire cette fois à durée indéterminée contre huit pays

Marvin Gentry Reuters Trump signe un nouveau décret migratoire cette fois à durée indéterminée contre huit pays

Le décret migratoire de la Maison-Blanche vise désormais la Corée du Nord, le Venezuela, et le Tchad, tandis que le Soudan est retiré de la liste des huit pays concernés. Tous les citoyens de Corée du Nord et du Tchad sont interdits d'accès au territoire américain, alors que l'interdiction se limite aux membres d'une longue liste d'instances gouvernementales vénézuéliennes et à leur famille.

Les Etats-Unis ont adopté cette année plusieurs séries de sanctions contre le gouvernement vénézuélien en représailles à la création d'une Assemblée constituante qui, selon ses adversaires, constitue une dérive vers un régime autoritaire. "Rendre l'Amérique sûre est ma première priorité", a-t-il assuré. "Nous n'accepterons pas dans notre pays ceux que nous n'aurons pas pu contrôler de manière sûre", a déclaré Donald Trump sur Twitter après l'annonce.

Des responsables précisent toutefois que des restrictions différentes s'appliqueront en fonction du pays, de sa coopération sur les exigences de sécurité américaines, du niveau de la menace et d'autres variables. "Dans certains cas, ces pays ont aussi une présence terroriste significative sur leur territoire".

Au début de l'année, Trump avait déjà signé une décision exécutive limitant l'accès au territoire américain aux ressortissants de six pays musulmans. Le Soudan ne fait plus partie de la liste. Ainsi, les ressortissants de la Corée du Nord, du Venezuela et du Tchad ne pourront pas pénétrer en outre-Atlantique au même titre que l'Iran, la Libye, la Syrie, le Yémen et la Somalie.

Un contrôleur SNCF demande à Philippe Croizon de présenter... sa carte d'invalidité
Assis dans son fauteuil roulant, sans ses prothèses, il a été contrôlé. Philippe Croizon garde le sourire dans n'importe quelle situation.

Mélenchon mobilise dans la rue contre le "coup d'Etat social" de Macron
L'objectif du tribun de la gauche radicale est de prendre la tête du combat contre la réforme du droit du travail du président français Emmanuel Macron .

Nice-Angers : les compos sont là !
Même si Nice peut avoir quelques regrets en fin de match: tête piqué de Dante et frappe de Le Marchand frôlant le poteau. Fulgini ouvrait sur Pavlovic, qui devançait Lees-Melou et Lemarchand, peu consistants dans leur duel aérien (0-1, 12).

Et de souligner que l'ajout de deux pays qui ne sont pas à majorité musulmane permet à Trump d'affirmer que son décret ne vise pas expressément les musulmans.

Pour sa part, l'Iran est accusée d'être un "promoteur" du terrorisme qui ne partage pas suffisamment ses informations avec les USA. Et pour cause, Pyongyang n'a pas de relations diplomatiques avec Washington.

La Corée du Nord, engagée cette semaine dans une guerre verbale avec Donald Trump en raison de ses ambitions nucléaires, "ne coopère pas avec le gouvernement des Etats-Unis".

La Cour suprême américaine examinera à compter du 10 octobre prochain la constitutionnalité du décret présidentiel, qui est considéré comme étant discriminatoire à l'égard des musulmans.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.