Espace: Elon Musk veut aller sur Mars dans 5 ans

Voyages dans l'espace

Voyages dans l'espace

La promesse, un peu folle, est signée Elon Musk, dont l'appétit pour les utopies technologiques est décidément insatiable.

Elon Musk a en fait précisé les plans incroyablement ambitieux qu'il avait révélés au monde l'année dernière lors du congrès mondial d'astronautique au Mexique. À titre de comparaison, Ariane 5 et Falcon 9 de SpaceX ne peuvent envoyer aujourd'hui en orbite "que" une vingtaine de tonnes. L'homme d'affaires, également fondateur du constructeur d'automobiles électriques Tesla, a l'ambition de révolutionner les voyages dans l'espace en réduisant considérablement les coûts.

Ses projets comptent sur la réalisation d'un lanceur lourd, le BFR, et d'un vaisseau installé au sommet, capable d'emporter des passagers jusque sur la Lune ou sur Mars.

Vue d'artiste de vaisseaux BFR de SpaceX posés sur Mars. Elle est intervenue en fin de conférence, lorsqu'une vidéo nous a fait découvrir les projets de transport de SpaceX sur notre planète Terre, réutilisant la technologie employée pour viser Mars. Ainsi, il espère déposer d'ici cinq ans deux vaisseaux-cargo sur Mars (pour rechercher une source d'eau et installer une usine de production de propulseurs à proximité) puis, deux ans plus tard, faire atterrir (verticalement) le premier équipage (d'une centaine de personnes), à bord d'une navette de 48 m de long offrant un volume pressurisé de 825 m -davantage qu'un A380.

Celle-ci devrait être prête pour 2024, lorsque les premiers équipages humains débarqueront et entameront la construction d'une base martienne. "Cerise sur le gâteau, le BFR pourrait effectuer des transports intercontinentaux, aussi réguliers et infiniment plus rapides que les avions".

Elon Musk
AFP 2017 Odd Andersen Folie des grandeurs Elon Musk creuse un tunnel à Los Angeles

" Si nous construisons cette chose pour aller à la lune et sur Mars, alors pourquoi ne pas aller à d'autres endroits sur terre aussi?"

New York-Paris en 29 minutes, Londres-Hong Kong en 34 minutes, Sydney-Dubaï en 40 minutes, Los Angeles -Johannesburg en 50 min, Rio de Janeiro-Hong Kong en 53 minutes.

" Une fois que vous êtes hors de l'atmosphère ", a-t-il dit, " cela sera lisse comme la soie, pas de turbulence, rien ".

La plupart des destinations les plus populaires seraient joignables en environ 30 minutes, et n'importe quel endroit sur la planète en moins d'une heure.

Kurdistan irakien : suspension vendredi des vols internationaux vers Erbil (responsable)
Ankara détient la clé de l'asphyxie du Kurdistan car la quasi-totalité de son pétrole transite par son terminal de Ceyhan. Ce référendum ne peut en aucun cas apporter le bonheur, la fraternité et la paix dans la région " a-t-il déclaré.

Décryptage des manipulations de l'AFP — Trois Israéliens tués
Le processus pour obtenir un tel permis est strict et peu de Palestiniens en disposant ont mené des attaques. C'était d'autant plus imprévisible que ce coin est généralement considéré comme calme ".

"L'Airbus du rail" inquiète en France — Alstom-Siemens
Le projet pourrait également rencontrer des obstacles d'ordre politique et syndical en raison des inquiétudes sur le maintien de l'emploi en France.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.