Référendum en Catalogne: perquisitions au siège de l'exécutif régional

Une affiche montre le

Une affiche montre le"combat entre le premier ministre espagnol Mariano Rajoy et le président du gouvernement catalan Carles Puigdemont

Le FC Barcelone, club emblème de l'identité catalane, a condamné mercredi 20 septembre toute forme d'entrave au "droit à décider" de la Catalogne après l'arrestation d'une douzaine de membres du gouvernement régional qui souhaite organiser un référendum d'autodétermination interdit par la justice espagnole.

Une porte-parole de la garde civile a confirmé "13 arrestations de hauts responsables du gouvernement de Catalogne et 22 perquisitions", alors que les opérations de police se multiplient.

Parallèlement, le ministère du Budget a gelé les finances de l'exécutif catalan, après avoir décidé de se charger directement du paiement des factures, ce qui réduit drastiquement l'autonomie financière de la région. Cet usage de la force a visiblement renforcé le camp séparatiste, parfois divisé, puisque des milliers d'indépendantistes de tous bords ont envahi les rues de la capitale catalane et des principales villes de Catalogne.

"Retirez vos mains sales des institutions de la Catalogne", a ainsi lancé à Mariano Rajoy le député Gabriel Rufian du parti indépendantiste de gauche ERC (Gauche républicaine de Catalogne). "Nous voterons pour être libres", lisait-on sur des pancartes.

Les motifs de l'arrestation n'ont cependant pas été précisés par la garde civile et on ignore si elles interviennent uniquement pendant les perquisitions ou seront suivies de placements en garde à vue.

Le PSG recrute un cadre du Barça !
Le résultat avait offert plus de 60 millions de vues, 3 millions de likes et un retour financier de 1,5 million d'euro. Selon le média ibérique Palco 23 , le PSG aurait recruté Rusell Stopford , le directeur digital du FC Barcelone .

L'Elysée demande à Stéphane Bern d'établir une liste — Patrimoine en péril
En effet, le président de la république français compte sur lui pour établir une liste des monuments et des bâtiments en péril . Autre mission: proposer des pistes nouvelles pour le financement de ces rénovations que l'État n'a plus les moyens d'assumer.

Promis, Aulas n'est pas jaloux du PSG
J'admire ce que fait Paris, je l'ai complètement défendu et je le défendrai devant l'UEFA, parce qu'on a besoin d'un club comme ça.

C'est la première fois que des dirigeants catalans sont arrêtés depuis que la campagne pour l'organisation d'un scrutin a été relancée en 2011. Afin de contrer les mesures légales prises par Madrid pour endiguer les initiatives d'indépendance, le Parlement régional a adopté la loi encadrant le référendum le 6 septembre dernier et affirmant la suprématie du droit catalan.

"Résistons pacifiquement. Sortons pour défendre nos institutions de manière non violente", a tweeté Jordi Sanchez, président d'un des principaux mouvements indépendantistes issus de la société civile, l'Assemblée nationale catalane (ANC). Sur son compte Twitter, la Guardia Civil a annoncé la saisie de pratiquement 10 millions de bulletins de vote mercredi à Bigues i Riells, à 45 km au nord de Barcelone. "Nous voulions voter et ils ont déclaré la guerre", a-t-il aussi écrit. "Nous avons tous l'obligation de respecter la loi ", affirmait le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.

"Ces gens ont une attitude de nazis, ils collent des affiches avec les photos des maires qui ne veulent pas participer".et demandent aux gens de les harceler", avait accusé de son côté, la veille au soir, à New York, le ministre des Affaires étrangères Alfonso Dastis.

Une source proche de l'enquête a confirmé à l'AFP que cette opération était en cours, sans autre commentaire. Le 19 septembre, la garde civile s'est félicitée d'avoir saisi 45 000 convocations destinées aux assesseurs des bureaux de vote pour ce référendum, convoqué unilatéralement par la région.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.