Turquie : regain des tensions avec l'UE

Martin Schulz le

Martin Schulz le"sale gosse à l'assaut de la citadelle Merkel

La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé dimanche soir vouloir discuter d'un arrêt des négociations d'adhésion de la Turquie avec l'UE. Puis, pour ne lui laisser aucun espace, elle a ajouté qu'elle chercherait "une position commune" avec ses partenaires européens afin de "mettre un terme" aux négociations avec Ankara.

En réaction aux déclarations d'Angela Merkel lors du débat du 3 septembre, "le porte-parole du président turc Recep Tayyip Erdogan [Ibrahim Kalin] a reproché un 'manque de vision' et une 'soumission au populisme' à la chancelière allemande" [Ouest France].

Martin Schulz a auparavant déclaré au cours de cet échange qu'il mettrait fin au processus d'adhésion de la Turquie à l'UE s'il devenait chancelier. Ankara, qui avait multiplié les provocations pendant des mois, accusant tour à tour l'Allemagne "de pratiques nazies", de "défendre des terroristes" ou appelant purement et simplement les électeurs allemands d'origine turque à voter "contre Merkel et le SPD", se retrouve pris à son propre piège.

A l'époque où elles ont été formellement ouvertes, en 2005, Recep Tayyip Erdogan n'était que premier ministre, il ne l'était que depuis deux ans, et surtout il était encore auréolé de l'image d'un dirigeant progressiste, celui qui saurait marier islam et démocratie.

Qualifs CDM : carton plein pour Wilmots et la Côte d'Ivoire !
Les marocains sont suivis par le Gabon (3è avec 2 points) et le Mali (4è avec 1 point). Les hommes du Belge Marc Wilmots veulent participer à un quatrième mondial consécutif.

Nouveau tir de missile en vue — Corée du Nord
Mais il faudra pour cela convaincre Moscou, et surtout Pékin, premier partenaire commercial de Pyongyang . Alors que le Conseil de sécurité doit décider de sa réponse face à l'essai nucléaire nord-coréen, M.

La fin du RSI
Par ailleurs, Édouard Philippe a confirmé le doublement des plafonds de revenus pour bénéficier du statut d'autoentrepreneur. La date de "mort" du RSI est connue: ce sera le 1er janvier 2018 .

Lors de sa campagne pour un référendum constitutionnel en vue "d'un régime ultra-présidentiel", le président turc Erdogan n'avait en outre pas retenu ses attaques à l'encontre de l'Allemagne et de l'Union européenne.

Mevlüt Cavusoglu a jugé que l'Europe "se tournait vers les valeurs de l'ère ayant précédé la Deuxième Guerre mondiale. barbarie, fascisme, violence, intolérance".

"L'UE doit franchir le pas désormais". Le 2 mai dernier, le président turc avait menacé de dire "au revoir" à l'Union européenne si celle-ci n'ouvrait pas de nouveaux chapitres de négociations avec Ankara. Les propos de la chancelière marquent un net durcissement de la position du gouvernement allemand, alors que les sujets de discorde et de tensions entre Berlin et Ankara s'accumulent depuis plusieurs mois.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.