Accident de TGV d'Eckwersheim en 2015. La SNCF mise en cause

Le train a déraillé à l'entrée d'une courbe avant de percuter un pont puis de basculer dans le canal de la Marne au Rhin

Le train a déraillé à l'entrée d'une courbe avant de percuter un pont puis de basculer dans le canal de la Marne au Rhin

Nouvelle étape dans l'affaire du premier déraillement mortel dans l'histoire du TGV qui s'est produit le 14 novembre 2015 à Eckwersheim, en Alsace.

Le parquet de Strasbourg a communiqué samedi les conclusions définitives de l'enquête judiciaire aux familles et aux victimes de l'accident. Ce nouveau rapport pointe la responsabilité de la SNCF et de Systra, l'une de ses filiales en charge des essais.

L'accident remonte au 11 novembre 2015.

Une enquête ouverte après l'accusation de viol contre Tariq Ramadan
Déjà visé par deux plaintes pour agression sexuelle et pour viol , Tariq Ramadan pourrait faire l'objet d " une troisième plainte. La plainte intervient trois jours après l'ouverture d'une enquête sur des accusations similaires portées contre lui.

Election américaine : Twitter sanctionne les médias russes RT et Sputnik
Le groupe Twitter a proposé aux Congrès américain et au comité bipartisan de nouvelles règles sur les publicités en ligne. L'entreprise se base notamment sur les communiqués des services de renseignements américains.

LREM: Un attaché parlementaire nantais démissionne après une plainte pour agression sexuelle
Toutefois, la députée Valérie Oppelt , pour qui il officiait en tant qu'attaché parlementaire, s'est exprimée dans les médias. La faute à son style décontracté, sa casquette et sa carrure dénotant avec le reste de l'assemblée chantant La Marseillaise .

Par ailleurs, les conclusions de l'enquête pointeraient aussi le fait que Systra a explicitement demandé à l'équipage de procéder à des essais à une vitesse supérieure de 10% à la vitesse de conception de la ligne, elle-même déjà supérieure à la vitesse de commercialisation, soit celle pour les trains occupés par des particuliers ayant acheté leurs billets. "Nous avons enfin les conclusions qui devraient permettre au juge d'instruction de continuer son information et de mettre en examen des personnes morales", a-t-il réagi au micro France Bleu Alsace. Le second, l'organisation des essais; avec des document trop approximatifs, le troisième, le manque de rigueur sur les relations entre les salariés de Systra et les agents SNCF; et, le quatrième; la présence de sept personnes en cabine. Un manquement pointé par l'expert "comme une préparation insuffisante d'essais en survitesse" En clair, les responsables des essais n'ont pas vérifié au préalable qu'il était impossible pour un TGV roulant à 330 km/h d'être quelques centaines de mètres plus loin à 176 km/h, vitesse requise pour aborder un virage.

Ce rapport judiciaire, non public, fait suite à celui du Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) publié officiellement en mai.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.