Deux Tunisiens arrêtés en Suisse — Attentat de Marseille

Un policier devant la gare Saint Charles à Marseille peu après l'attaque

Un policier devant la gare Saint Charles à Marseille peu après l'attaque

L'Office fédéral de la police (fedpol) a ordonné l'arrestation, dimanche soir à Chiasso (TI), de deux personnes qui présentent potentiellement un risque pour la sécurité intérieure de la Suisse. "En l'état, son rôle dans l'attentat de Marseille, si rôle il y a, n'est pas clair." .

Mesure de police administrative, l'expulsion du couple a été ordonnée mardi par fedpol sur la base de la loi sur les étrangers.

Des forces de l'ordre sont postées devant la gare Saint-Charles de Marseille, dimanche 1er octobre, après l'attaque lors de laquelle deux personnes ont été tuées.

Le couple a été arrêté alors qu'il se présentait au centre d'accueil des demandeurs d'asile à Chiasso, près de la frontière italienne.

Costa Rica - Honduras reporté à cause de Nate
La police costaricienne a précisé que parmi les victimes figure une fillette de trois ans emportée par une coulée de boue . Des milliers de familles restaient privées d'électricité vendredi matin.

Le géant Andrea Pirlo annonce sa retraite sportive
Mais c'est au sein de l'autre club de la grande ville lombarde, le Milan AC, qu'il a véritablement explosé au plus haut niveau. Le stratège italien mettra un terme à sa carrière à l'expiration de son contrat avec New York City, le 31 décembre.

Jean-Luc Lahaye fait à nouveau polémique — Corruption de mineure
On y voit Jean-Luc Lahaye, qui joue son propre rôle, déclarer les mains dans les poches que ses copines "elles vont venir". Mais à cette heure-ci elles sont au lycée. "Ben oui, elles passent le bac", lui répond l'artiste.

Un autre frère d'Ahmed Anachi, Anis, a été arrêté récemment à Ferrare, dans le nord de l'Italie, ajoute Reuters.

Deux sources de sécurité tunisiennes ont indiqué à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, qu'Ahmed et son frère Anour, qui vit actuellement illégalement en Europe selon sa famille, étaient classés "extrémistes".

Le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb avait indiqué mardi 3 octobre 2017 devant l'Assemblée nationale française que l'homme qui a tué à l'arme blanche deux jeunes femmes dimanche à Marseille est un ressortissant tunisien. L'Etat islamique a revendiqué cet attentat.

Du nouveau dans l'enquête sur l'attaque au couteau à Marseille.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.