EdF : Deschamps juge le duo Griezmann-Mbappé

Bleus pour Deschamps l'association Griezmann-Mbappé a de l'avenir

Bleus pour Deschamps l'association Griezmann-Mbappé a de l'avenir

"Le haut niveau, c'est des résultats ", dit-il en mettant en avant la qualification directe au Mondial.

Pierre Ménès avait regretté l'absence de projet de jeu de Didier Deschamps. Mais novembre et mars vont servir à ça " a lancé le patron de l'Equipe de France dans Téléfoot, lui qui pourra profiter de matchs amicaux en novembre puis mars pour parfaire les automatismes avant d'entrer dans la dernière ligne droite avant l'échéance ultime... "Je suis conscient qu'on ne fait pas tout bien". On doit être capable de mieux maîtriser. (...) Je fais en sorte d'être le plus performant possible et d'aller vers l'avant. "Le football, c'est aussi savoir défendre", explique le technicien.

"On parle d'idéologie de jeu, moi je ne dis pas à mes joueurs " restez là et on va contrer ". Mais on peut toujours faire mieux", s'est défendu l'ancien capitaine des Bleus avant de conclure: "Je ne négligerai jamais la manière.

Opérations militaires de Bagdad dans la province de Kirkouk — Irak
Le Premier ministre Haïdar al Abadi a nié à plusieurs reprises toute intention de recourir à la force dans la crise avec le Kurdistan.

Un policier de la BRI blessé mortellement lors d'un exercice — Toulouse
Atteint au thorax , le fonctionnaire était en arrêt cardiaque quand les secours sont intervenus sur place. Il s'agit d'un policier originaire de Strasbourg, né en 1971, mais son identité n'a pas été révélée.

Le FC Porto blinde Vincent Aboubakar — Portugal
Signe de son importance, le Lion Indomptable possède désormais une clause libératoire fixée à 50 millions d'euros. L'international camerounais est finalement resté avec le FC Porto , qui n'est plus près de le lâcher.

En Bulgarie et face à la Biélorussie, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé ont été associés en attaque (les deux étaient titulaires à Sofia, le Parisien est entré en jeu à l'heure de jeu face aux Biélorusses).

"Griezmann-Mbappé, sur ce qu'ils ont fait à l'entraînement et en match, c'était le jour et la nuit".

Entre faire ce que l'on fait à l'entraînement et le reproduire en match, ce n'est pas la même adversité, pas la même difficulté. "Il faudra répéter, il faudra des matchs" a dit Deschamps. "L'un et l'autre sont au service du collectif", a-t-il confié sur TF1.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.