Intrusion de Greenpeace dans la centrale nucléaire de Cattenom

Nucléaire: feu d'artifice de Greenpeace à la centrale de Cattenom

Nucléaire: feu d'artifice de Greenpeace à la centrale de Cattenom

Et face à la réaction du gouvernement luxembourgeois qui s'est dit inquiet concernant la sécurité des centrales nucléaires françaises, le sénateur de la Somme prévient: " Les Luxembourgeois feraient bien sur ces sujets-là d'être un petit peu plus calmes.

La centrale EDF a reconnu officiellement que les militants étaient sur le site de Cattenom, mais qu'ils avaient été stoppés par les forces de l'ordre.

" "Marlène Schiappa demande le " retrait " d'une affiche de la Manif pour tous
Les responsables de la Manif pour tous ont réagi de leur côté à l'obstruction de Marlène Schiappa: c'est un " faux procès ". Sur l'une des affiches est dessiné un bébé au milieu d'une rangée de légumes.

Sainz présente ses excuses à Toro Rosso
Depuis le retour de Renault en Formule 1 , Jolyon a fait preuve d'un fort engagement dans un environnement en constante évolution. Le Russe avait été bouté hors de l'écurie de Faenza au profit de Pierre Gasly à Sepang.

FC Barcelone - Ça signifie quoi le contrat à vie signé par Iniesta ?
Pas étonnant que le Barça voit les choses en grand pour son capitaine. "Je serai là tant que mon corps et mon esprit le pourront". Il est ainsi le joueur le plus titré de l'histoire du Barça et du football espagnol.

Des militants de Greenpeace ont pénétré sur le site de la centrale nucléaire de Cattenom (Lorraine), mais ont été "stoppés" par les gendarmes avant la "zone nucléaire". "Pas d'impact sur la sûreté des installations", a déclaré la compagnie, sur le compte de la centrale, installée à quelques kilomètres de la frontière du Luxembourg. "Les intrus sont toujours restés à l'extérieur des bâtiments et hors zone nucléaire". A l'arrivée d'une voiture de la gendarmerie, comme on peut le voir sur des images vidéos, la petite dizaine de militants a déclenché leur feu d'artifice. Ils dénoncent les risques nucléaires. Afin de démontrer la vulnérabilité des installations, ils se sont introduit dans une centrale française, d'où ils ont tiré un feu d'artifice.

Il s'agissait, a expliqué Roger Spautz, d'attirer l'attention sur la "fragilité" des bâtiments avec piscine "qui ne sont pas protégés, contrairement aux bâtiments réacteurs". EDF doit agir dès maintenant en bunkerisant les piscines d'entreposage de combustible usé. Les personnes qui se sont introduits ont été arrêtées, "et nous n'avons pas de nouvelles" d'elles, a ajouté M. Spautz.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.