Madrid suspend le gouvernement catalan et convoque des élections — Espagne

Puigdemont s’est mis lui-même dans une impasse    Redactie Express Business    13 octobre 2017

Puigdemont s’est mis lui-même dans une impasse Redactie Express Business 13 octobre 2017

Selon le journal, le dirigeant catalan, Carles Puigdemont, et le vice-président, Oriol Junqueras, ont décidé de déclarer unilatéralement l'indépendance de la région.

Dans son discours, Mariano Rajoy a annoncé que "L'objectif voulu par la majorité est la mise en place de nouvelles élections".

"Je demande au Parlement de se réunir en séance plénière afin que les représentants de la souveraineté des citoyens puissent décider de la réponse à apporter à cette tentative de liquidation de notre gouvernement et de notre démocratie, et agir en conséquence", a ajouté Carles Puigdemont. Il a souhaité la tenue aussi vite que possible d'élections régionales anticipées - "dans un délai maximum de six mois" - pour sortir de la crise qui menace l'unité de l'Espagne.

Le Premier ministre a déclenché l'article 155 de la Constitution.

Cavani dévoile quel est son joueur préféré... de l'OM !
Toutefois, Edinson Cavani reconnaît qu'un joueur comme Florian Thauvin pourrait avoir sa place dans l'effectif d'Unai Emery. Bien sûr, il a encore une belle marge de progression et c'est normal, mais il a montré qu'il avait beaucoup de qualités.

Le frère de Harvey Вайнштейна accusé de harcèlement sexuel — MÉDIAS
Bob Weinstein a condamné très durement les agissements supposés de son frère Harvey, qui est plongé au cœur d'un scandale sexuel. Selon elle, il lui demande même son âge en lui disant qu'il souhaite éviter de sortir avec quelqu'un de plus jeune que sa fille.

Quand une baleine bouche le Vieux-Port — Marseille
Selon lui, un périmètre de sécurité a été établi autour de l'animal, tout en permettant aux badauds de jeter un œil sur le cétacé. Le mammifère "semblait désorienté ", a expliqué un porte-parole des marins-pompiers, appelés à la rescousse.

Le chef d'état espagnol a aussi demandé le pouvoir de démettre le gouvernement catalan de ses fonctions, qui seront exercées "en principe par les ministères (nationaux) aussi longtemps que durera cette situation exceptionnelle".

Ces mesures devraient être approuvées d'ici le 27 octobre au Sénat, où le parti de Mariano Rajoy est majoritaire.

L'application par le Conseil des ministres de l'Espagne de l'article 155 de la Constitution, qui permet de priver la Catalogne de son autonomie, est devenue le dernier argument en faveur de la proclamation de l'indépendance de la région qui aurait lieu lundi 23 octobre, indique le journal El Confidencial se référant à ses propres sources.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.