Nucléaire: "L'Iran n'a pas respecté l'esprit" de l'accord selon Trump

Jim Mattis assis au Sénat

Jim Mattis assis au Sénat

Selon un autre membre de l'exécutif, Donald Trump envisage de s'exprimer sur le sujet le 12 octobre, mais aucune date n'a été définitivement fixée.

"Il est très important de le préserver dans sa forme actuelle et bien sûr la participation des Etats-Unis serait un élément très important de ce point de vue", a déclaré le chef de la diplomatie russe en visite au Kazakhstan. Parlait-il de l'Iran, à quelques jours de sa décision (très) attendue sur la certification de l'accord sur le programme nucléaire de Téhéran?

Alors qu'il recevait des responsables militaires américains à la Maison-Blanche, Donald Trump s'est montré pour le moins énigmatique jeudi soir en affirmant que l'instant présent pourrait être "le calme avant la tempête".

Une loi oblige le président américain à dire au Congrès, tous les 90 jours, si l'Iran respecte l'accord et si la levée des sanctions est bien dans l'intérêt national des Etats-Unis.

La mort de soldats américains révèle leur présence au Sahel — Niger
Huit soldats - cinq Nigériens et trois Américains - ont été tués dans une embuscade survenue mercredi, dans l'ouest du pays. Deux hélicoptères de l'armée française ont évacué des blessés vers Niamey, a-t-il également fait savoir.

Collomb confirme l'identité du terroriste — Attentat de Marseille
Un attentat revendiqué par Daech et commis par un Tunisien en situation irrégulière. L'assaillant était connu depuis 2005 pour des faits de droit commun.

Afrique Ligue 1 : Malgré Michael Seri, Nice tombe devant Marseille
On peut aussi penser, selon le scénario de la rencontre, que Kostas Mitroglou fera ses premiers pas en Ligue 1 dès ce soir. Un but qui aurait pu mettre un gros coup sur la tête des Marseillais, qui avaient réduit le score dix minutes plus tôt.

Si Donald Trump décide de ne plus proroger l'accord, les parlementaires américaines disposeront alors d'une période de 60 jours pour décider de la remise en vigueur des sanctions qui ont été levées contre l'Iran.

" C'est la raison pour laquelle nous devons mettre un terme à l'agression constante de l'Iran et à ses ambitions nucléaires ", a-t-il poursuivi.

Plusieurs responsables qui sont au fait des délibérations de la Maison Blanche ont indiqué à l'AFP que le président a fait clairement savoir qu'il ne souhaitait pas certifier une nouvelle fois le respect de l'accord. "Comme il l'a dit à de nombreuses occasions, le président n'annoncera jamais à l'avance" sa stratégie, a-t-elle répondu.

Poids lourd du gouvernement de M. Trump, le ministre de la défense James Mattis a affirmé mardi que, selon lui, maintenir cet accord nucléaire était dans l'intérêt national des Etats-Unis. Interrogé sur sa décision à venir, il a assuré qu'il la ferait connaître " très prochainement ".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.