Pour Halloween, un site américain proposait un "déguisement" d'Anne Frank

Le costume n'est plus en vente sur le site

Le costume n'est plus en vente sur le site

Halloween inspire de surprenantes pratiques commerciales.

La polémique est partie d'un site américain. Halloween costumes, le nom du site, proposait à la vente un "costume d'Anne Frank". Après avoir expliqué qu'Anne Frank, grâce à son journal, a donné de l'espoir au monde entier. Elle mourut en déportation au camp de concentration nazi de Bergen-Belsen, en 1945. La description du costume expliquait que la Seconde Guerre mondiale "a créé des héros inattendus".

La commercialisation du déguisement a suscité l'ire des internautes et des utilisateurs des réseaux sociaux. L'un d'eux se demandant si tout cela n'était pas une simple plaisanterie.

"Il y a de meilleurs manières de commémorer la mémoire d'Anne Frank", écrit Carlo Sage, membre d'une association de lutte contre l'antisémitisme. Ça n'en est pas une.

Le procès en appel renvoyé en janvier — Mort de Fiona
Sans en donner lecture à l'audience, les juges ont motivé leur décision par la nécessaire "sérénité des débats ", indique l'AFP. Elle a présenté ses excuses immédiatemment, mais le mal était fait: les deux avocats de la défense ont quitté l'audience.

EdF : Deschamps juge le duo Griezmann-Mbappé
" Le haut niveau, c'est des résultats ", dit-il en mettant en avant la qualification directe au Mondial. Pierre Ménès avait regretté l'absence de projet de jeu de Didier Deschamps .

L'ex-footballeur Georges Weah qualifié pour le second tour — Présidentielle au Liberia
Cette dernière, prix Nobel de la paix 2011, ne pouvait plus se représenter après deux mandats successifs de six ans. C'est le bastion de sa candidate à la vice-présidence, Jewel Howard Taylor, une ancienne épouse de Charles Taylor.

Et son contact de lui répondre que le vendeur devait "être en train de le supprimer d'internet" car le costume "n'apparaissait plus sur Google" mais encore sur d'autres plateformes de vente en ligne.

A quelques jours d'Halloween, un site américain a fait scandale outre-Atlantique. "Nous nous excusons si nous avons offensé quelqu'un, ça n'a jamais été notre intention". Certains sites n'ont pas renoncé et le soumettent à la vente sous une dénomination différente comme "costume d'enfant de la Seconde Guerre mondiale".

En avril 2017, Rue du Commerce avait trébuché dans une affaire semblable. "Il s'agissait d'une erreur de traduction de la part d'un de nos fournisseurs, s'était excusé un porte-parole du site". Du coup, HalloweenCostumes et Amazon l'ont retiré de leurs offres.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.