"100 démocrates" quittent le parti, "digne de l'Ancien Régime" — Crise à LREM

Christophe Castaner alors candidat socialiste aux élections régionales lors de la

Christophe Castaner alors candidat socialiste aux élections régionales lors de la"Fête de la Rose à Marseille le 10 octobre 2015

Au siège de La République en marche, on dit attendre l'officialisation de ces défections pour réagir tout en mettant en regard ces cent départs avec les 166.000 adhésions enregistrées depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir il y a six mois, pour un total revendiqué de 386.000 membres (l'adhésion est gratuite à LREM).

Aucune instance de régulation n'a été activée. Qu'en sera-t-il de son avenir au sein du gouvernement?

D'après le communiqué, les marcheurs ont pris cette décision parce qu'ils sont déçus par le manque de démocratie dans le parti ainsi que par les conditions dans lesquelles le nouveau délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, sera élu le 18 novembre.

"La République en marche est tout sauf bienveillante et empathique", martèlent-ils. "Alors oui La République en Marche a des oreilles qui marchent bien et entendent tout, mais elle ne semble pas avoir ni les dispositions affectives ni la structuration psychique qui lui permettent de savoir écouter", dénoncent-ils. "Le mépris et l'arrogance qu'ils ont essuyés, les menaces ou les tentatives d'intimidation ne sont pas des pratiques bienveillantes et laissent à penser que La République en Marche marche désormais sur la tête", déclarent encore les démissionnaires.

Une centaine d'adhérents d'En Marche! ont annoncé mardi dans une tribune qu'ils quittaient le parti faute d'y trouver "démocratie" et "éthique", dans une tribune dont les signataires restent anonymes jusqu'à vendredi.

Christophe Castaner secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement lors d'un meeting LREM à Carpentras dans le Vaucluse le 14 juin 2017
LREM : 100 « frondeurs » annoncent leur départ du mouvement

- Dommage que le Comité d'éthique de l'expérimentation politique en marche n'existe que sur le papier.

- Dommage que La République en Marche n'ait pas su s'appuyer sur une démarche éthique responsable qui respecte les principes démocratiques: la liberté de conscience et d'expression de ses militants.

- Dommage qu'en faisant le choix d'un fonctionnement vertical et d'une gouvernance d'élites, qu'en méprisant les compétences et l'intelligence collective, La République en Marche se soit progressivement coupée de ses forces-vives.

Selon la même source, "un huissier se chargera d'apporter les lettres de démission à la direction du parti". Ils ne veulent pas "se retrouver en souffrance éthiquedans un vide idéologique navrant où seul demeure le jeu pervers de la courtisanerie, censé appartenir à "l'ancien monde politique" ". Les "100 démocrates " vont plus loin.

Jean-Louis Borloo va aider Emmanuel Macron
Emmanuel Macron , a été fixée pour le 6 décembre", a indiqué cette source anonyme à l'APS. Jean-Louis Borloo a toujours gardé un oeil sur la politique de la Ville .

Maroc/France : 9 ministres avec Edouard Philippe à Rabat
Edouard Philippe visitera également le campus Afrique-Atlantique de l'ESSEC Business School, inauguré en avril dernier.

Malade, Shakira annule son concert à Montpellier et tous ses shows européens
De son côté, Shakira a elle aussi tenu à s'adresser à ses fans sur les réseaux sociaux en postant un long message explicatif. SHAKIRAEL DORADO WORLD TOURREPORT / Nous sommes dans le regret de vous informer que, sur ordre du médecin, les dates...

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.