Alibaba, Auchan et Ruentex s'allient en Chine

Alibaba  Auchan

Alibaba Auchan

Mais désormais Alibaba, conscient de la saturation du marché du commerce électronique urbain en Chine, semble davantage enclin à séduire des clients ruraux et étrangers. Auchan Retail, Alibaba Group et Ruentex détiendront respectivement 36,18 %, 36,16 % et 4,67 % du capital de Sun Art.

Objectif: "unir leurs expertises en commerce physique et en digital pour offrir au consommateur chinois une nouvelle expérience de course phygital ", précise le communiqué diffusé ce matin. Alibaba a annoncé, ce lundi qu'il allait débourser 22,4 milliards de dollars Hong Kong (environ 2,5 milliards d'euros) pour prendre 36,16 % du capital de Sun Art, la coentreprise créée en 2000 par Auchan et le taïwanais Ruentex.

Alibaba n'en n'est pas à son coup d'essai dans les magasins en dur.

Un bébé de un an se noie dans un seau d'eau — Rennes
Les parents ont été en mesure d'être entendus dans le courant de l'après-midi, la même journée, à l'hôtel de police de Rennes . Une enquête a été ouverte, mais la thèse de l'accident domestique est privilégiée.

Le PS lance une procédure d'exclusion contre Gérard Filoche — Macron en nazi
Rachid Temal, qui coordonne le parti par intérim a annoncé avoir engagé une procédure d'exclusion . Très douteux, ce tweet a été épinglé par la Licra qui en dénonce l'antisémitisme.

Les dernières nouvelles sont rassurantes — Johnny Hallyday hospitalisé
En mars 2017, 74 ans, le chanteur a déclaré que passe le traitement du cancer. Malheureusement, son état de santé ne semble pas s'améliorer.

En retour, le géant de l'e-commerce peut profiter de ces points de vente physiques pour affiner sa connaissance des clients tout en trouvant de nouveaux points d'appui pour la livraison ses commandes en lignes. Le marché chinois permet de tirer les ventes mondiales de la maison-mère Auchan Holding. "A l'ère du digital, ils doivent être enrichis par des services personnalisés grâce aux nouvelles technologies de traitement des données", a déclaré le directeur général d'Alibaba, Daniel Zhang. Le distributeur français entend ainsi faire de la Chine un laboratoire pour l'ensemble du groupe.

En Chine, Sun Art représente 12 millions de mètres carrés, 446 hypermarchés sous les enseignes "RT-Mart" et "Auchan" et exploite également des superstore et des magasins phygitaux d'ultra-proximité sous la marque "Auchan Minute ". " C'est un virage majeur pour Auchan dans la façon de préparer le commerce de demain ".

Cet investissement d'Alibaba dans Sun Art rappelle ainsi la récente percée d'Amazon dans le monde de la distribution physique, après l'acquisition de Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars. Il a investi près de 10 milliards de dollars en deux ans dans le " offline", entrant au capital du spécialiste de l'électroménager Suning, des centres commerciaux Intime ou encore du géant de la distribution Shanghai Bailian. Au cours de l'année écoulée, il a lancé plusieurs concepts de magasins sans personnel, notamment dans l'alimentaire. " Ils entrent dans un territoire qui n'est pas leur force principale (...), par exemple, la sécurisation d'une propriété, les licences pour vendre certains produits, le paiement des taxes, la main d'œuvre, etc", explique Weiwen Han, associé chez Bain and Company Greater China, un cabinet de consulting cité par Reuters.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.