Bouygues Telecom poursuit sur sa bonne lancée

Refusant de commenter les déboires de son concurrent SFR dont la maison mère Altice a perdu plus d'un tiers de sa valeur en bourse depuis deux semaines Maxime Lombardini DG de Free a seulement constaté que sur le fixe il y a un acteur qui est en

Refusant de commenter les déboires de son concurrent SFR dont la maison mère Altice a perdu plus d'un tiers de sa valeur en bourse depuis deux semaines Maxime Lombardini DG de Free a seulement constaté que sur le fixe il y a un acteur qui est en

Bouygues Telecom et Iliad, la maison mère de Free, ont enregistré des gains d'abonnés au troisième trimestre tandis que SFR, filiale d'Altice, peine à mettre fin à l'hémorragie parmi sa clientèle.

Le groupe de BTP, de médias et de télécoms a réalisé sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 23,8 milliards d'euros (+3% à périmètre et changes constants), un résultat opérationnel courant de 976 millions, qui inclut une plus-value 28 millions d'euros au titre de la cession de 50% de Nextdoor, et un bénéfice net, part du groupe, plus que doublé à 713 millions. Enfin, le troisième trimestre 2017 est le meilleur trimestre en termes de recrutements FTTH depuis le lancement des offres fibre avec 38 000 nouveaux clients, indique Bouygues. L'opérateur revendique désormais près de 13,4 millions de clients ayant souscrit l'un de ses offres de téléphonie mobile.

Dans le fixe, où Free s'est hissé à la deuxième place derrière Orange et devant SFR, les revenus ont limité leur hausse à 4,4 % à 694 millions d'euros, pénalisés par la bataille de promotions à laquelle se livrent les opérateurs télécoms. Avec le M2M, le total monte à 13,935 millions.

Cela reste "une très belle performance", a affirmé à l'AFP Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad, pointant "l'intensité promotionnelle" sur ce marché, qui tire les prix vers le bas, surtout sur l'ADSL (internet haut débit). Mais "il n'y a rien de nouveau sous le soleil, ça doit faire trois ans qu'on prend des abonnés de façon massive, nous et nos concurrents, à SFR".

Vivendi passe son tour sur Ubisoft, au moins pour six mois
Il semblerait que la guerre économique qui oppose Ubisoft à Vivendi se soit calmée en cette fin d'année. Le chiffre d'affaires d'Universal Music Group devrait progresser de 10% et l'EBITDA de 20%.

Jean-Louis Borloo va aider Emmanuel Macron
Emmanuel Macron , a été fixée pour le 6 décembre", a indiqué cette source anonyme à l'APS. Jean-Louis Borloo a toujours gardé un oeil sur la politique de la Ville .

Orange : 66 000 usagers privés de mobile dès le 15 novembre
Mais ils ne pourront plus tous l'utiliser à compter de cette semaine. L'opération sera généralisée à l'ensemble du réseau en janvier 2018.

La défiance des investisseurs à l'égard du groupe de Patrick Drahi n'a pas encore relancé les rumeurs de consolidation sur le marché français des télécoms, M. Lombardini assurant ne percevoir "aucun signe qui aille dans cette direction". "Aujourd'hui, les quatre acteurs ont des situations financières qui leur permettent un développement autonome", a-t-il estimé.

Outre les perspectives relevées de Bouygues Telecom, le groupe a confirmé son objectif global d'amélioration de sa profitabilité en 2017.

Plus forte hausse du CAC 40, Bouygues grimpait de 4% jeudi matin (+4,1% à 42,6 euros à 9h35) après la publication de ses résultats sur neuf mois. La marge brute atteint 27,7% sur les neuf premiers mois de l'année, mais le quatrième trimestre est traditionnellement moins bon, car "c'est un trimestre dans lequel le Père Noël passe", d'où des efforts commerciaux. Refusant de commenter les déboires de SFR (groupe Altice), Philippe Marien s'est contenté d'estimer que sa "stratégie est probablement, aujourd'hui en tous cas, plus gagnante que celle d'autres".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.