La Corée du Nord, État sponsorisant le terrorisme

TOKYO ET SÉOUL APPROUVENT LA DÉCISION AMÉRICAINE SUR LA CORÉE DU NORD

TOKYO ET SÉOUL APPROUVENT LA DÉCISION AMÉRICAINE SUR LA CORÉE DU NORD

Lundi, le président américain Donald Trump a déclaré qu'il allait désigner la République populaire démocratique de Corée (RPDC) comme Etat soutenant le terrorisme.

Selon ce qu'écrit l'Associated Press, M. Trump a indiqué que cette désignation entraînerait des contraintes supplémentaires contre le pays. "Dès aujourd'hui, les Etats-Unis désignent la Corée du Nord comme Etat soutenant le terrorisme", a-t-il annoncé au cours d'un conseil des ministres à la Maison Blanche.

Le président américain a souligné que la réinscription de la Corée du Nord sur la liste des pays soutiens du terrorisme "imposera davantage de sanctions contre elle et contre les personnes qui lui sont liées".

Affaire Tariq Ramadan : insultée et menacée, Henda Ayari porte plainte
Mais gêné par une personne qui l'a reconnu, Tariq Ramadan propose à la jeune femme de venir boire un thé dans sa chambre. Le 9 octobre, elle le rencontre pour la première fois, dans un hôtel de la ville où il donne une conférence.

Un partie de l'enquête sera-t-elle annulée — Affaire Maëlys
La chambre de l'instruction devra rendre son arrêt au plus tard le 12 décembre. La requête sera examinée à huis clos par la chambre de l'instruction.

Azzedine Alaïa, le daddy des top models est décédé
Le couturier Azzedine Alaïa nous a quittés cette nuit à l'âge de 77 ans, a-t-on appris ce matin sur le site du magazine Le Point . Inscrit à l'école des Beaux Arts de Tunis, il travaille à surfiler des robes pour gagner un peu d'argent.

Plusieurs médias et milieux occidentaux accusent le président nord-coréen, Kim Jong-Un de l'assassinat de son demi-frère Kim Jong-nam à l'aéroport de la capitale Malaisienne Kuala Lumpur, le 13 février dernier. M. Trump a également évoqué le cas de l'étudiant américain Otto Warmbier, détenu par Pyongyang et mort en juin après son rapatriement dans le coma. Dans les années qui ont suivi, Pyongyang a réalisé d'importants progrès dans ses programmes d'armes nucléaires et de missiles, avec entre autres une démonstration, plus tôt cette année, que la dictature pouvait atteindre les territoires américains, voire les 48 États centraux du pays.

La décision réinscrit ainsi la Corée du Nord sur la liste peu convoitée, une première depuis 2008, lorsque le pays en avait été retiré pour tenter de préserver un accord pour stopper son programme nucléaire.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.