Manifestation contre la politique "libérale" de Macron : 80.000 participants en France

La banderole de l'intersyndicale déployée devant les locaux de la sécurité sociale

La banderole de l'intersyndicale déployée devant les locaux de la sécurité sociale

Ce 16 novembre, une manifestation s'est tenue dans le centre-ville de la cité thermale à l'appel de la CGT, FO et de la FSU.

Cette mobilisation s'inscrit dans le cadre d'un appel de la CGT, FO, Solidaires, la FSU, l'UNEF et l'UNL à une journée de grève nationale.

Le projet de loi de ratification des ordonnances modifiant le droit du travail, première réforme d'ampleur du quinquennat d'Emmanuel Macron, sera examiné en séance publique par les députés à partir du mardi 21 novembre.

L'exécutif, lui, a déjà tourné la page des ordonnances sur le code du travail et prépare désormais le deuxième volet des réformes sur l'assurance-chômage, la formation et l'apprentissage. Le chiffre de la Préfecture de police indique une participation réduite de moitié par rapport à la dernière journée de mobilisation, le 21 septembre.

Quels sont ceux qu'il faut vraiment éviter — Médicaments dangereux
Seuls 13 médicaments soit 21% des remèdes la liste sont " à privilégier ", à cause de leur rapport bénéfice/risque favorable. Les femmes enceintes doivent éviter de prendre des pastilles contre le mal de gorge et des cachets d'aspirines.

Federer se qualifie pour les "demies" en râlant
Et serra son jeu pour, à son tour, mieux serrer le poing, au bout d'une ultime manche mieux maîtrisée. Cilic a concédé sa 2e défaite après avoir été dominé par Alexander Zverev (ATP 3) le même jour.

Pas d'entretien prévu entre Rodrigo Duterte et Justin Trudeau aux Philippines
Outre la rapporteure de l'ONU , il a également qualifié de fils de pute, tous ceux qui oseraient critiquer sa politique. Des milliers d'autres personnes ont été abattues dans des circonstances non élucidées, selon les chiffres de la police.

Pour la ministre du Travail Nicole Pénicaud, ce recul de la mobilisation montre que le syndicalisme de la confrontation n'a plus la cote et que sa méthode de concertation porte ses fruits. "C'est important de se retrouver ensemble dans les manifestations (.) pour montrer que le mécontentement, il est là". Les manifestants entendaient protester contre la "politique néolibérale" et les "mesures antisociales" mises en oeuvre ou projetées par le gouvernement d'Edouard Philippe.

"Les ordonnances, on arrive au bout", a-t-il dit jeudi matin à des journalistes.

Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, manifestait lui aussi à Marseille.

"M. Mailly dit qu'il y a d'autres échéances (.) mais aujourd'hui, le problème, c'est les ordonnances, donc on répond au problème qui se présente", a-t-il ajouté.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.