Merkel veut lutter pour rester au pouvoir malgré la crise — Allemagne

La Commission européenne se veut confiante sur l’issue de la crise allemande – méthode Cou

La Commission européenne se veut confiante sur l’issue de la crise allemande – méthode Cou

Angela Merkel cherche lundi une issue à la crise en Allemagne après son échec à former un gouvernement, un séisme politique qui pourrait s'achever sur de nouvelles législatives et une fin de parcours pour la chancelière.

Elle s'est dite sur l'autre chaîne publique ARD "très sceptique" quant à l'autre option discutée: la mise sur pied d'un gouvernement minoritaire, dont elle prendrait la tête.

Dans l'immédiat, la chancelière attend de voir si le président allemand Frank-Walter Steinmeier, un social-démocrate, parviendra à convaincre son parti de reconsidérer son refus de gouverner avec elle.

Que les partis soient "disponibles pour le dialogue".

"L'incompréhension et l'inquiétude seraient grandes dans notre pays, mais aussi à l'étranger, en particulier dans notre voisinage européen, si nos forces politiques ne faisaient pas preuve de responsabilité", a ajouté le président Steinmeier.

Si aucun accord pour gouverner n'est trouvé, le président Steinmeier devra enclencher une procédure qui s'achèvera par un scrutin anticipé.

Tavecchio n'est plus le président de la fédération italienne
Le dirigeant a démissionné lors d'un conseil fédéral ce lundi, une semaine après la non qualification de l'Italie pour la prochaine Coupe du monde.

PSG : Mbappé remplaçant, Emery se justifie sans hésitation
Kylian Mbappé n'a pas joué ce samedi contre Nantes , l'attaquant international tricolore du Paris SG restant sur la touche. Cette rencontre se tiendra sur la pelouse verte du Parc des Princes pour le compte de la 13 journée de la Ligue 1.

L'alibi de Jacqueline Jacob est "inattaquable" pour son avocat — Affaire Grégory
Me Berna compte réclamer "un débat public", disposition que refuse le parquet, tout comme la modification de la surveillance du couple Jacob.

En ce qui concerne Mme Merkel, jamais en douze années au pouvoir son avenir n'aura paru aussi sombre: si elle parvient à composer une équipe, elle sera durablement fragilisée; et en cas de législatives anticipées, il est peu probable que sa famille politique lui renouvelle sa confiance.

"Une chancelière en grand danger", estimait lundi l'hebdomadaire Der Spiegel. Après les récentes législatives, bien que les résultats l'ont donné vainqueur, les conservateurs ont eu le pire résultats depuis 1949.

Et en cas de législatives anticipées, au vu des sondages, c'est surtout l'AfD qui pourrait progresser après avoir déjà réussi en septembre à entrer au Bundestag. En cause, une hémorragie de voix vers l'extrême droite (AfD). Si le candidat échoue à obtenir une majorité absolue par deux fois, soit il se lance avec un gouvernement minoritaire, soit le chef de l'Etat dissout le Parlement.

Car c'est principalement sur la question de l'immigration et des suites de la politique généreuse d'accueil des demandeurs d'asile d'Angela Merkel que les tractations ont buté.

Cette décision du président allemand diffère pour le moment le choix de nouvelles élections qui pourraient sonner le glas de la carrière politique de Angela Merkel devenu impopulaire en réalisant le plus mauvais score de son parti depuis son accession au pouvoir en 2005. Les Verts voulaient davantage de souplesse.

Paris a appelé à une Allemagne "stable et fort (e)", tandis que la Commission européenne se disait "confiante" en la "stabilité et la continuité" à Berlin.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.