Accord entre conservateurs et droite nationaliste — Autriche

En Autriche la droite et l'extrême droite concluent un accord de gouvernement

En Autriche la droite et l'extrême droite concluent un accord de gouvernement

Le conservateur Sebastian Kurz et le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) ont annoncé vendredi avoir scellé un accord de coalition. A la suite de la cérémonie d'investiture prévue lundi, le nouveau chancelier sera à 31 ans plus jeune dirigeant en exercice au monde, tandis que le FPÖ signera son retour au pouvoir près de 18 ans après y avoir été appelé par le conservateur Wolfgang Schüssel début 2000. Les deux partis ont négocié jusqu'à une heure avancée de la nuit de jeudi à vendredi.

Le succès de ces négociations était largement anticipé.

Sébastian Kurz a expliqué que les objectifs principaux du gouvernement seront " la réduction des impôts, donner une impulsion à l'économie et garantir plus de sécurité " en s'attaquant à l'immigration illégale.

Selon des indiscrétions concordantes, le FPÖ devrait décrocher plusieurs ministères régaliens dont l'Intérieur et les Affaires étrangères, deux portefeuilles qui lui avaient échappé au cours de sa précédente expérience gouvernementale.

Autre concession au FPÖ, M. Kurz, malgré ses réticences, a accepté que l'Autriche renonce à faire appliquer une interdiction totale du tabac dans les bars et restaurants qui devait entrer en vigueur en mai prochain, un cheval de bataille de M. Strache.

Tour du monde à l'envers. Le Blévec a chaviré
Les secours sont immédiatement partis à sa rencontre, pendant que son équipe prenait des nouvelles de son skipper. L'un des bras de liaison bâbord du trimaran a cassé, provoquant le chavirage de l'Ultim.

Que va faire Carrillo au prochain mercato — Monaco
Mais l'ancien joueur du Real Madrid compte sur la suite de la saison pour se refaire la cerise, et envisager ensuite un départ.

Espagne - Lucas Hernandez choisit la Roja au détriment des Bleus
Une place attendrait donc le Marseillais d'origine aux côtés de Piqué, Ramos, Nacho, voire Bartra. Julien Lopetegui aura donc obtenu gain de cause.

"Nous sommes parvenus à un accord de gouvernement pour les cinq prochaines années", a annoncé Sebastian Kurz, qui s'exprimait au côté du chef du parti populiste anti-immigration FPÖ (Parti de la liberté d'Autriche), Heinz-Christian Strache, le 15 décembre, à l'issue d'une dernière journée de négociations.

Heinz-Christian Strache a estimé que l'accord de gouvernement intégrait "bien plus de 50% de positions FPÖ".

Il s'est par ailleurs porté garant du fait que son gouvernement conservera "une forte orientation européenne", malgré le scepticisme traditionnellement affiché par le FPÖ dans ce domaine.

Mi-novembre, quelque 5.000 personnes portant des bougies avaient constitué un cordon lumineux autour du quartier des ministères de Vienne pour mettre en garde contre une éventuelle arrivée d'"extrémistes de droite" à des postes gouvernementaux. Des manifestations contre l'extrême droite sont toutefois prévues lundi en marge de la cérémonie d'investiture du nouveau gouvernement.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.