Etats-Unis : Trump pourrait attendre janvier avant de signer la réforme fiscale

Le Sénat oblige les représentants à voter à nouveau | Crédits

Le Sénat oblige les représentants à voter à nouveau | Crédits

Bien qu'ayant mis l'accent lors de la campagne électorale sur une baisse des impôts pour les classes moyennes, Donald Trump a expliqué avant le vote à la Chambre que la mesure essentielle de son plan était la réduction de l'impôt sur les bénéfices des sociétés qui est ramené de 35% à 21%.

Si elle creusera les déficits, Donald Trump fait le pari que sa réforme saura relancer la croissance. " s'est-il écrié.Au Sénat, malgré l'absence de John McCain, soigné pour son cancer du cerveau, la majorité sénatoriale est restée soudée.Donald Trump a ainsi vengé l'échec de l'abrogation de la loi sur l'assurance maladie de Barack Obama, torpillée par des défections au sein de son propre camp en septembre.LIRE AUSSI Donald Trump: un an de bruit, ".

A majorité républicaine, le Sénat a adopté le texte de refonte de la fiscalité et de baisse des impôts par 51 voix contre 48.

En théorie, cette baisse de l'impôt est censée profiter à tous les Américains, quels que soient leurs revenus.

Outrages : le superzoom de l'hélico identifie ses fesses
Son absence lors de sa comparution pour un plaider-coupable n'a pas arrangé son cas. Impossible donc pour le jeune homme de s'en sortir à si bon compte.

Atletico Madrid report Barcelona to FIFA over Antoine Griezmann
But even though Griezmann himself appeared to have acknowledged the mistake, many of his online defenders were unrelenting. Blackface has long been a tool through which black people are oppressed. "Rumours are inevitable in football".

La présidente du CCNum démissionne suite à l'affaire Rokhaya Diallo
Marie Ekeland n'a pas résisté à la pression subie par la recomposition du collège du Conseil national du numérique . A quel point, dans notre pays, nous ne voulons pas entendre des voix dissonantes", a regretté Marie Ekeland mardi.

Trump a déclaré que le projet de réforme fiscale avait été "une expérience merveilleuse" et a soutenu qu'il comportait les réductions d'impôt les plus imposantes de l'histoire des États-Unis. La baisse réelle du taux d'impôt sur les sociétés est aussi moins importante qu'affichée, notamment parce que le taux effectif payé par les entreprises est aujourd'hui inférieur au taux facial, grâce aux déductions (certaines de ces déductions étant par ailleurs appelées à disparaître).

Aussi compliqué à prévoir: l'impact que la réforme aura sur l'assise électorale du président et ses futurs projets. Mais cette réforme, que les élus républicains cherchent depuis plusieurs années à faire passer, est très inégalitaire.

La Chambre des représentants américaine, contrôlée par les républicains, a approuvé mercredi la plus grande révision du code fiscal américain en 30 ans, envoyant une note de 1,5 milliards de dollars au président Donald Trump pour sa signature. Sa réforme fiscale a été acclamée par les représentants républicains, qui l'ont décrite comme un "cadeau de Noël pour les Américains qui travaillent dur".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.