France: l'homme d'affaires Bernard Tapie de nouveau renvoyé devant un tribunal

Arbitrage du Crédit Lyonnais la justice ordonne un procès pénal pour Tapie

Arbitrage du Crédit Lyonnais la justice ordonne un procès pénal pour Tapie

Bernard Tapie a été renvoyé devant le tribunal correctionnel dans l'affaire Crédit-Lyonnais Adidas.

Il aurait aussi agi " délibérément " et " de manière clandestine " en faveur de Bernard Tapie, en " dissimulant " à sa ministre " des éléments factuels essentiels à sa compréhension " de la procédure.

L'ancien patron de l'Olympique de Marseille, traité depuis plusieurs mois pour un cancer de l'estomac, doit être jugé pour "escroquerie" et "détournement de fonds publics". En 2008, Bernard Tapie s'était vu octroyer 404 millions d'euros, dont 45 millions au titre du préjudice moral, grâce à un arbitrage, une sentence privée utilisée pour régler son litige avec le Crédit lyonnais sur la vente d'Adidas en 1994.

Emmanuel Macron redevient populaire — Sondage
Après avoir dégringolé de 24 points entre juin et août, Emmanuel Macron retrouve ainsi sa popularité du printemps. La cote d'Edouard Philippe est également au plus haut depuis juillet , quand il enregistrait 56% de satisfaits.

Vladimir Poutine et Donald Trump évoquent la Corée du Nord au téléphone
Vladimir Poutine , la veille, avait de son côté accusé la surenchère américaine sur ce dossier de renforcer la crise. La Russie est prête à apporter son soutien pour la résolution de ce problème " a-t-il assuré.

L1 : L'OL éteint l'OM et frappe un grand coup
Cet Olympico tant attendu a vite tourné en faveur de Lyonnais plus percutants dans les toutes premières minutes. Nabil Fekir a profité d'une faute de main de Steve Mandanda sur un coup franc pour ouvrir le score (6e).

Le PDG de l'opérateur, ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, est renvoyé en correctionnelle pour "complicité d'escroquerie ".

Les quatre autres protagonistes visés sont: Maurice Lantourne, avocat de Bernard Tapie, le magistrat Pierre Estoup, l'un des... Cet arbitrage a été annulé au civil pour "fraude".

Fin 2016, l'ancienne ministre de l'Economie au moment de l'arbitrage, Christine Lagarde, actuellement directrice générale du Fonds monétaire international, avait été déclarée coupable de "négligence" par la Cour de justice de la République, la seule entité habilitée à juger les actions des ministres dans l'exercice de leurs fonctions. Bien qu'attendu, ce procès, dont la date n'est pas connue, risque de fragiliser la candidature de Stéphane Richard à sa reconduction en 2018 pour un troisième mandat à la tête d'Orange.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.