" "L'épicerie halal jugée " communautariste " expulsée de ses locaux — Colombes

Le tribunal de Nanterre a estimé que la société Anadolu Distribution ne répondait pas

Le tribunal de Nanterre a estimé que la société Anadolu Distribution ne répondait pas"aux besoins de tous les habitants du quartier, la majorité des produits mis en vente étant des produits orientaux confessionnels

Pourtant, l'établissement ne vend ni alcool, ni viande de porc, et ainsi, elle ne respecterait pas son contrat.

Les faits datent d'août 2016 quand l'organisme HLM, dirigée par Nicole Goueta, la maire LR de la ville, décide de porter plainte contre l'épicerie Good Price à la suite des plaintes de plusieurs habitants.

Le tribunal de Nanterre a ordonné, lundi 4 décembre, la résiliation du bail et l'expulsion de l'épicerie Good Price, à Colombes (Hauts-de-Seine), estimant qu'un commerce ne vendant ni porc ni alcool ne saurait être considéré comme "généraliste ". Gérant de cette épicerie, ils étaient accusés par le bailleur HLM qui leur louait le local de contrevenir à leur mission " d'alimentation générale ". Selon Le Parisien, les responsables devront prendre à leur charge les frais de justice et régler 4000 euros à Colombes Habitat.

" C'est un dossier qui peut paraître singulier mais qui est tout de même assez simple". A 96%, elle vend des produits halal. Or là, il s'agit d'une alimentation particulière.

US would send 'bad message' by exiting nuclear deal — Lavrov
Immediately following the launch on Tuesday, Trump took to Twitter claiming his administration would "take care of it". More tests are expected. "Of course, it is poorer than the previous period", he says of trade with China.

Un colis suspect découvert dans un marché de Noël — Allemagne
Les Allemands, encore marqués par l' attentat de Berlin survenu le 19 décembre 2016 ont été secoué par une découverte effrayante . Selon les informations de la presse nationale, l'engin est " cylindrique avec des câbles, des batteries et des clous ".

Double huis clos pour Saint-Etienne, Fekir gracié après ASSE-OL — LFP
Alors que ses supporters avaient envahi la pelouse et allumé de nombreux fumigènes, Saint-Etienne n'écope que d'un huis clos partiel.

Une accusation bancale d'après la société Good PriceGood Price et son avocate avaient eux jugé l'accusation bancale, estimant que " le chiffre de 96% ne correspond pas à la réalité". "C'est ce que l'on appelle un complément, donc il n'y a pas d'obligations".

Le bailleur considérait que le commerce ne respectait pas les conditions de location, le contrat spécifiant qu'il s'agissait d'un bail pour "alimentation générale" ou pour un "commerce généraliste d'alimentation". La mairie, qui considère la supérette comme "une épicerie communautaire, qui correspond à une pratique religieuse", soutient qu'il "n'est pas possible qu'on laisse se "communautariser" le quartier", tout en se défendant de toute "stigmatisation d'une communauté".

C'est donc l'office HLM qui est passé à l'offensive en tant que bailleur: la justice a été saisie pour demander une rupture du bail qui doit courir jusqu'en 2019. La défense avait également cité quelques marques de produits non halal, commercialisé dans la supérette, telles que Haribo.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.