La coalition nationaliste donnée largement vainqueur du second tour — Corse

Le 6 décembre au conseil général corse le nationaliste Jean Guy Talamoni en meeting à Ajaccio. Pascal Pochard-Casabianca  AFP

Le 6 décembre au conseil général corse le nationaliste Jean Guy Talamoni en meeting à Ajaccio. Pascal Pochard-Casabianca AFP

"Nous avons besoin de tout le monde parce que nous avons un pays à construire", a martelé mercredi soir lors d'un meeting réunissant un millier de personnes à Ajaccio l'autonomiste Gilles Simeoni, tête de liste de la coalition Pè a Corsica (Pour la Corse).

La coalition Pè a Corsica emmenée par l'autonomiste Gilles Simeoni a facilement remporté le second tour des élections territoriales corses, dimanche.

Une estimation de l'institut Ipsos/Sopra Steria pour France 3 Corse ViaStella donne 56,9% des voix à la liste Pè a Corsica dirigée par Gilles Simeoni.

Ce score historique va permettre aux nationalistes d'obtenir une large majorité des 63 sièges que comptera la nouvelle assemblée territoriale, qui remplacera au 1er janvier les deux conseils départementaux et l'actuelle collectivité territoriale. Ils occuperont également les 11 sièges du conseil exécutif de l'Île de Beauté, son 'mini-gouvernement'.

Un électeur sur deux seulement s'est déplacé pour ce scrutin, qui intervenait deux ans seulement après la dernière élection territoriale qui avait déjà porté les nationalistes au pouvoir: la participation s'est établie à 52,6%, contre 67% en décembre 2015.

Les derniers mots vibrants de Jean d'Ormesson
C'est le chef de l'Etat, Emmanuel Macron qui présidera la cérémonie dès 12H très protocolaire dont je vous parlais ici . Ce crayon était un souhait de l'écrivain, qu'il avait formulé il y a quelques années.

Incendies de forêt d'ampleur près de Los Angeles
Plusieurs écoles ont suspendu leurs cours et la Croix-Rouge de Ventura a ouvert des abris pour les personnes évacués. Celle-ci " va se répandre sur une vaste zone", ont averti sur Twitter les pompiers du comté de Ventura.

Espagne FC Barcelone: Ousmane Dembélé pas loin d'un retour
Le FC Barcelone s'est imposé (1-2) sur la pelouse du Getafe le samedi 16 septembre, grâce à des buts de Luis Suarez et Paulinho. Ousmane Dembélé sera certainement de retour dans les prochaines semaines.

"C'est beaucoup de joie, l'aboutissement d'une lutte de 40 ans pour la reconnaissance des droits du peuple corse", a réagi Anto Stagnara, chef d'entreprise trentenaire.

Si la question de l'indépendance n'est pas à l'ordre du jour, Pè a Corsica espère bien pouvoir avancer, en cas de victoire, sur trois revendications clés: amnistie pour les "prisonniers politiques", co-officialité de la langue corse et statut de résident, pour combattre, selon les nationalistes, la spéculation immobilière sur l'Île de Beauté. Paris ne pourra pas rester longtemps dans le déni de démocratie ou alors bien sûr nous serons conduits à susciter des mobilisations populaires en Corse à faire le tour des capitales européennes pour dénoncer l'attitude de la France mais j'espère que nous n'en arriverons pas là, j'espère que la raison finira par triompher y compris à Paris et que des négociations très vite s'ouvriront dans les semaines à venir. Les 'natios' visent l'obtention d'un véritable statut d'autonomie dans les trois ans et sa mise en oeuvre effective dans les 10 ans.

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, avait assuré dès lundi qu'à "l'issue du second tour de scrutin, le gouvernement travaillera avec l'exécutif qui aura été choisi par les électeurs corses".

Les nationalistes enchaînent les succès électoraux depuis l'élection de Gilles Simeoni à la mairie de Bastia en 2014. Ses 63 élus n'auront qu'un mandat de trois ans et demi, jusqu'en 2021, date des prochaines élections régionales.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.