L'opposant russe Navalny appelle ses partisans à boycotter la présidentielle

L'opposant russe Alexeï Navalny. Crédit AFP

L'opposant russe Alexeï Navalny. Crédit AFP

Plusieurs milliers de personnes ont répondu présents pour soutenir la candidature de l'avocat et blogueur anti-corruption aux élections présidentielles qui se dérouleront en mars 2018.

En raison de ses condamnations, l'opposant russe Alexeï Navalny ne pourra pas se présenter à l'élection présidentielle de 2018, conformément à ce que prévoit la loi, a fait savoir la commission électorale centrale de Russie.

Alexeï Navalny avait assuré qu'il obtiendrait le soutien d'au moins 500 électeurs dans chacune des villes prévues pour les manifestations.

Selon les services de l'opposant, ils étaient plus de 900 à Ekaterinbourg (Oural), 800 à Rostov-sur-le-Don (sud) et plus de 700 à Novossibirsk (Sibérie Occidentale).

Les autorités électorales russes rétorquent qu'avec sa condamnation seul "un miracle" lui permettrait d'enregistrer sa candidature. Des manifestations ont eu lieu aussi à Irkoutsk, Saint-Pétersbourg (nord) et Vladivostok (est).

"Un tel homme doit être président ou participer au moins au débat pour poser les questions difficiles", estime pour sa part Iouri Bertchenko, un participant à la réunion de soutien à Moscou. 'Si Navalny n'est pas autorisé à concourir, je ne vote pas', a tranché Marina Kourbatskaïa, une retraitée.

Etats-Unis : Trump pourrait attendre janvier avant de signer la réforme fiscale
A majorité républicaine, le Sénat a adopté le texte de refonte de la fiscalité et de baisse des impôts par 51 voix contre 48. Mais cette réforme, que les élus républicains cherchent depuis plusieurs années à faire passer, est très inégalitaire.

OM : Du gros changement à l'association !
Au moment du lancement du fameux OM Champions Project, Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud avaient évoqué un budget de 200ME afin de mettre le club phocéen sur les rails.

La Tunisie garde sa 27e place mondiale — Classement FIFA
En novembre, la Tunisie avait perdu la première place en Afrique au profit du Sénégal . Le Ghana (50, +1) et le Nigeria (51, -1) ont eux permuté au classement africain.

" Nous allons appeler tout le monde à boycotter ces élections, nous ne reconnaîtrons pas les résultats", a aussitôt annoncé Alexeï Navalny à la presse. Il faut 'empêcher les élections si elles sont malhonnêtes', a-t-il averti.

"Nous avons besoin d'un nouveau président", a jugé Alexandre Semionov, 18 ans, venu au rassemblement à Saint-Petersbourg qui a réuni un millier de personnes.

Vladimir Poutine, au pouvoir depuis 17 ans à la présidence ou au poste de premier ministre (1999-2000 puis 2008-2012), a confirmé au début décembre qu'il briguerait un quatrième mandat présidentiel.

En dépit de problèmes comme la corruption, la protection médicale de piètre qualité ou encore un niveau de pauvreté qui reste très élevé, les sondages prévoient une très large victoire à l'élection de Vladimir Poutine, avec une popularité atteignant 80%. Mais la participation pourrait être faible pronostiquent les observateurs. Une tentative selon lui vouée à l'échec.

Alexeï Navalny, condamné de nombreuses fois, a connu de courtes périodes de détention cette année pour des manifestations non autorisées. Elles ont débouché sur des centaines d'arrestations.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.