Migrants en Libye : Amnesty international accuse les gouvernements européens de complicité

Des migrants dans un camp de détention en Libye

Des migrants dans un camp de détention en Libye

Tirant l'attention des responsables européens, l'Amnesty international a rappelé que les gouvernants européens doivent repenser leur coopération avec la Libye, notamment en matière d'immigration et permettre aux personnes de se rendre en Europe par les voies légales ceci, en réinstallant des dizaines de milliers de réfugiés.

Amnesty international a publié ce 13 décembre un rapport dénonçant les liens entre les gouvernements européens et les conditions de détentions des migrants en Libye.

En conséquence, " des dizaines de milliers de personnes sont détenues indéfiniment dans des centres de détention surpeuplés où elles subissent des sévices systématiques ", poursuit John Dalhuisen, le directeur d'Amnistie pour l'Europe. Le document pointe la somme de 1 million de francs mise par Berne à la disposition de l'Organisation internationale pour les migrations, destiné à la formation et à l'équipement des gardes-côtes libyens. "Les chefs de tribus et de groupes armés ont été encouragés à renforcer les contrôles aux frontières dans le sud du pays", note le rapport d'Amnesty. "Ils doivent insister auprès des autorités libyennes pour qu'elles mettent fin aux politiques et pratiques d'arrestation et de détention arbitraires des réfugiés et des migrants, libèrent immédiatement tous les étrangers enfermés dans les centres de détention et permettent au HCR d'agir librement", a-t-il dit. Ils seraient aujourd'hui 20.000 à être enfermés dans des centres surpeuplés et insalubres.

Les migrants disent être torturés par les gardes dans les centres de détention pour leur extorquer de l'argent.

Que va faire Carrillo au prochain mercato — Monaco
Mais l'ancien joueur du Real Madrid compte sur la suite de la saison pour se refaire la cerise, et envisager ensuite un départ.

Man City : Mourinho prêt à rendre les armes
Avec plus de réussite, MU aurait pu accrocher le leader, mais le rattraper aurait été bien improbable. Les Citizens de Pep Guardiola ont frappé un très grand coup à Old Trafford.

TF1 devance l'hommage à Johnny Hallyday sur France 2
Puis, Johnny Hallyday en 50 chansons a fédéré 2.21 millions de Français pour une part de marché de 16.2% du public. La chaîne publique a poursuivi son hommage au chanteur avec La France rock n'roll .

"Ils appellent la famille pendant qu'ils vous frappent". "Les gouvernements européens ne sont pas seulement pleinement au courant de ces abus, mais (.) ils en sont complices", a ajouté M. Dalhuisen.

L'ONG de défense des droits de l'Homme décline en quelques chiffres la complicité européenne vis-à-vis de ce trafic.

Amnesty International a indiqué, dans son rapport, que le nombre de membres de la Garde côtière libyenne "qui coopèrent avec les trafiquants reste indéterminé", mais a montré que les capacités humaines ont augmenté en 2016 et 2017 "grâce au soutien reçu des Etats membres de l'UE".

L'organisation accuse aussi les gardes-côtes libyens de mettre en danger les migrants et d'intimider les ONG qui opèrent en Méditerranée pour leur sauvetage. "En apportant leur soutien aux autorités libyennes qui bloquent les réfugiés et les migrants en Libye, sans leur demander de remédier aux violations endémiques dont ils sont victimes, ni même de reconnaître l'existence des réfugiés, les gouvernements européens dévoilent leur vraie priorité: la fermeture de la route de la Méditerranée centrale, en faisant peu de cas des souffrances causées", a déclaré John Dalhuisen.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.