Washington prêt à discuter avec Pyongyang " sans condition "

Rex Tillerson: Washington prêt à ouvrir un dialogue avec Pyongyang sans condition préalable

Rex Tillerson: Washington prêt à ouvrir un dialogue avec Pyongyang sans condition préalable

Mardi aux Etats-Unis, le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a de son côté laissé entendre que Washington est prête à s'asseoir à la table des négociations avec Pyongyang "sans condition préalable", une nouvelle illustration de l'impasse dans laquelle le conflit autour des ambitions balistiques et nucléaires du régime nord-coréen s'est enfoncé.

Ces déclarations marquent un changement de ton de la part de Washington, qui exigeait jusqu'à présent que Pyongyang accepte en premier lieu que la finalité d'éventuels pourparlers soit de renoncer à son arsenal nucléaire. Rex Tillerson a toutefois rappelé, comme par le passé, que des discussions ne pourraient intervenir qu'après "une période de calme".

On ignore cependant dans quelle mesure Rex Tillerson, dont l'influence sur la diplomatie américaine paraît faible, bénéficie du soutien du président américain Donald Trump pour proposer une telle ouverture diplomatique.

CdL : Rennes gâche le Noël de l'OM
Le Stade rennais accueille l'Olympique de Marseille , ce jeudi, pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue . Après un match nul entre les deux équipes (2-2) au terme du temps accordé, la séance des tirs au but s'impose.

Les revenus publicitaires seront comptabilisés localement — Facebook
Pas sur que la société de Mark Zuckerberg paye plus d'impôts à l'issue de ces changements qui visent plus de " transparence ". L'objectif est de mener à bien cette évolution tout au long de 2018 et de la boucler à la mi-2019.

L'OM surclasse Saint-Etienne grâce à un doublé de Germain
Oui, son équipe est bien placée en Ligue 1 et vient de valider une qualification pour les seizièmes de finale. Très remuant et intelligent dans ses déplacements, l'attaquant s'est très bien entendu avec ses partenaires.

La Corée du Nord a clairement fait savoir qu'elle n'avait aucun intérêt à négocier avec les Etats-Unis tant qu'elle ne serait pas en capacité de frapper le territoire américain avec des armes de destruction massive.

La Maison blanche a affirmé mercredi qu'il ne pouvait pas y avoir de discussions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sans "une amélioration fondamentale du comportement" du gouvernement nord-coréen.

Le dirigeant nord-coréen a fait cette déclaration mardi devant des employés du programme balistique de son pays, rapporte l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA. Les batteries de sanctions économiques imposées à Pyongyang au sein du Conseil de sécurité de l'ONU et les appels de Washington à augmenter la pression sur le régime dictatorial ne semblent pas avoir entrainé de ralentissement de ses programmes nucléaire et balistique.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.